Grossesse : surveillez de près votre taux de vitamine D

unsplash_zwanger_hart_vrouw_2019.jpg

news On évoque souvent la nécessité d’une supplémentation en vitamine B9 (acide folique) durant la grossesse. On sait moins que le statut en vitamine D est également très important, et qu’il est crucial de maintenir un taux satisfaisant.

La vitamine D est essentielle à la santé humaine, en particulier pour les os, la contraction musculaire, la conduction nerveuse et la fonction cellulaire générale. De faibles concentrations sanguines en vitamine D chez les femmes enceintes ont été associées à des complications de la grossesse. Un récent état des lieux, réalisé par l’organisation médicale indépendante Cochrane, avait abouti à la conclusion que la supplémentation des femmes enceintes en vitamine D réduit « probablement » le risque de pré-éclampsie, de diabète gestationnel, de faible poids du bébé à la naissance et d'hémorragie grave postpartum. On ajoutera que la vitamine D est essentielle au développement normal des os chez le fœtus.

Alimentation et suppléments

La vitamine D est synthétisée (« produite ») par l’organisme à partir d’un dérivé du cholestérol, sous l’action des rayons ultraviolets (UVB). C’est la raison pour laquelle on explique qu’il est tellement important de s’exposer aussi souvent que possible à la lumière naturelle ; et que dans les régions où l’ensoleillement est faible, le risque de carence en vitamine D augmente considérablement. Elle peut aussi être fournie par l’alimentation, en particulier les poissons gras (et leurs huiles) et les produits laitiers. Et en cas de déficit, il est utile de prendre une supplémentation.

En ce qui concerne la femme enceinte, une réelle vigilance est nécessaire, comme le montre cette équipe québécoise (université Laval). Elle a analysé les résultats de deux études réalisées au Canada, afin d’estimer l’apport quotidien en vitamine D provenant de l’alimentation et de la supplémentation chez les femmes enceintes, et ensuite de chercher l’association entre ces apports et les concentrations sanguines en vitamine D depuis le premier trimestre de la grossesse jusqu’à l’accouchement.

Comme pour l'acide folique et le fer

L’un des enseignements majeurs souligne le fait qu’il existe « une relation directe entre la concentration sanguine en vitamine D et les apports provenant de la supplémentation. Celle-ci fournit presque deux fois plus de vitamine D que l’alimentation. Il n’est pas impossible d’atteindre les concentrations sanguines en vitamine D par l’alimentation, mais ce n’est pas facile ».

Hors suppléments, le déficit est plus fréquent chez les femmes enceintes qui ont déjà eu des enfants, au sein des catégories sociales moins favorisées, ainsi que chez les femmes qui ne prenaient pas de suppléments multivitaminés avant la grossesse.

Les auteurs ajoutent : « Toutes les femmes enceintes devraient s’assurer de consommer suffisamment de vitamine D pour répondre à leurs besoins et à ceux du bébé. On leur recommande de prendre quotidiennement un supplément pour couvrir leurs besoins en acide folique et en fer. Cette recommandation pourrait être élargie de façon à inclure la vitamine D en dose suffisante ».

Voir aussi l'article : Santé cardiovasculaire : les bienfaits des aliments riches en vitamine D

Source
The American Journal of Clinical Nutrition
The Journal of Nutrition

auteur : Juan Miralles - journaliste santé

Dernière mise à jour: juin 2022
Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique
Pfizer

Vous avez accouché il y a au moins 12 semaines ? Vous allaitez votre bébé et acceptez d’interrompre temporairement (4,5 jours) ? Alors nous avons-besoin de vous !

Voyez ici comment vous pouvez contribuer
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram