9 choses nocives pour le foie

dossier Il n'y a pas que l'excès d'alcool qui soit toxique pour le foie. De nombreuses autres substances ou habitudes peuvent être tout aussi nocives. Voici une liste de 9 choses susceptibles de surcharger votre foie.

Voir aussi l'article : Tests de la fonction hépatique : que signifient des valeurs anormales ?

Sucre

Un excès de sucre est mauvais pour les dents et peut altérer le foie. Cet organe n’utilise qu’un type de sucre, le fructose, pour fabriquer de la graisse (lipide). Un abus de sucre raffiné et de sirops riches en fructose entraîne un excès (buildup) de graisse qui peut endommager le foie. Selon certaines études, le sucre peut être aussi nocif pour le foie que l’alcool, même si vous n'êtes pas en surpoids. Une raison de plus pour limiter votre consommation de sucres ajoutés tels que les sodas, les sucreries et la pâtisserie.

Voir aussi l'article : Sucres: glucose, dextrose, fructose, lactose, sucrose et saccharose

Complément alimentaires à base de plantes

Soyez sur vos gardes : ce n’est pas parce que l’étiquette stipule « 100% naturel » que le produit est sain. Certains consomment du kava (Piper methysticum) ou un produit qui contient cette plante controversée pour se relaxer ou pour atténuer les symptômes de la ménopause mais les extraits de cette plante peuvent altérer le foie. L’ingestion de kava peut provoquer une hépatite, voire une insuffisance hépatique. Comme d’autres pays, la Belgique a placé le kava sur une liste noire mais il reste tout de même disponible en ligne. Consultez votre médecin avant de consommer des plantes, afin de vous assurer qu’elles ne sont pas nocives.

Voir aussi l'article : Phytothérapie pour débutants : se soigner avec les plantes

Surpoids

Un excès de graisse peut s’accumuler dans les cellules du foie et provoquer une stéatose hépatique non-alcoolique (NASH), un foie gras en langage vulgaire. Le foie peut alors gonfler et, avec le temps, le tissu hépatique peut se durcir ou les cellules hépatiques peuvent être remplacées par du tissu cicatriciel. Les médecins parlent alors de cirrhose du foie. Vous êtes plus exposé au risque de NASH si vous êtes en surpoids ou obèse, si vous êtes d'âge moyen ou si vous souffrez de diabète. La bonne nouvelle, c’est que le processus est réversible. Il est possible d’endiguer la maladie en suivant un régime alimentaire spécifique et un programme d’exercice physique adapté.

Voir aussi l'article : Insuffisance hépatique aiguë et chronique : causes, symptômes, traitement

Excès de vitamine A

Notre corps a besoin de vitamine A. Nous en ingérons en consommant des aliments comme les fruits et les légumes frais. Les fruits rouges, orange et jaunes sont particulièrement riches en vitamine A. Mais si vous prenez des compléments alimentaires contenant une forte dose de vitamine A, cela peut devenir problématique pour votre foie. Demandez d’abord à votre médecin avant d'envisager une cure de vitamines A.

Voir aussi l'article : Consommer trop de vitamines : les symptômes d’un surdosage

Sodas

Les études révèlent qu’une forte consommation de sodas augmente le risque de NASH ou stéatose hépatique non-alcoolique. Ces études ne prouvent toutefois pas que les sodas constituent une cause directe de la maladie. Cela peut constituer une bonne source de motivation pour les consommateurs assidus qui souhaitent se défaire de cette habitude. Réfléchir à ce qu’on boit peut s’avérer très utile.

Voir aussi l'article : Perte de cheveux chez l’homme : le sucre en cause ?

Paracétamol

En cas de mal de dos, de maux de tête ou de gros rhume, on a souvent tendance à prendre un antidouleur. Veillez toutefois à ne pas dépasser la dose recommandée. Si, par inadvertance, vous ingérez trop de paracétamol, vous risquez d’endommager votre foie. Cela peut se produire en combinant un médicament contre le mal de tête et un autre contre les rhumes, qui contiennent tous deux du paracétamol. Lisez donc attentivement la notice afin de connaître la dose quotidienne recommandée et les substances contenues dans les deux médicaments, afin de ne pas risquer d’overdose. Vous pouvez également demander conseil à votre médecin ou à votre pharmacien.

Voir aussi l'article : Paracétamol : et vous, connaissez-vous les risques de toxicité ?

Acides gras trans (AGT) ou graisses hydrogénées

Les acides gras trans sont présents dans les produits laitiers et la viande des ruminants. Ils sont très largement utilisés par l'industrie agroalimentaire comme conservateurs et/ou stabilisateurs, car ils évitent aux aliments de rancir. Évitez donc les aliments industriels si l’étiquette mentionne la présence de graisses (partiellement) hydrogénées. Un régime riche en acides gras trans fait grossir et surcharge le foie. Lisez donc la composition des plats industriels que vous achetez en magasin. Même quand l’étiquette mentionne « 0 » gramme de graisses trans, il est possible que l’aliment en contienne une petite quantité. Ajoutée à tous les produits que vous consommez, elle peut s’avérer néfaste.

Voir aussi l'article : Aliments ultra-transformés : c'est quoi et quels effets sur la santé ?

Contamination

Il peut arriver qu'un médecin ou une infirmière soit accidentellement piqué par une aiguille utilisée pour un patient. Ce n’est pas l’aiguille qui pose problème mais la présence éventuelle d’agents pathogènes. Par exemple, l’hépatite C se transmet par voie sanguine. Même si vous ne vous êtes piqué qu’une seule fois avec une aiguille usagée, mieux vaut vous faire tester. C’est encore plus pertinent si vous êtes exposé à des risques supplémentaires, par exemple suite à une infection au VIH ou si votre mère a eu une hépatite C pendant sa grossesse. C’est valable pour toutes les personnes nées entre 1945 et 1965.

Voir aussi l'article : Que faut-il savoir sur les 5 principaux types d’hépatites virales ?

Alcool

Nous savons tous que l’alcool est mauvais pour le foie mais peut-être ignorez-vous qu’il ne faut pas associer « trop d’alcool » à l’alcoolisme ? Or, on franchit très vite la limite. De nombreux verres contiennent une quantité élevée d’alcool.

Voir aussi l'article : Combien de verres d’alcool peut-on boire par jour ?

auteur : Hilde Deweer - journaliste lifestyle

Dernière mise à jour: novembre 2023
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram