Potassium : rôle, manque, excès, alimentation

dossier Le potassium (symbole chimique K) est un minéral remplissant une fonction importante dans notre organisme. Appartenant à la famille des électrolytes, il conduit les impulsions électriques dans le corps et contribue ainsi à un certain nombre de fonctions corporelles essentielles : la pression sanguine, l'équilibre hydrique normal, les contractions musculaires, les impulsions nerveuses, la digestion, le rythme cardiaque, l'équilibre du pH.

La quantité exacte de potassium dans notre corps est régulée par les reins. Les valeurs normales se situent entre 3,5 et 5,1 mmol / litre. En cas de carence ou d’excédent, des troubles peuvent survenir.

Quels aliments contiennent du potassium ?

Notre corps ne produit pas naturellement de potassium. Il est donc important de mettre au menu suffisamment d'aliments qui en sont riches. Où trouve-t-on ce minéral ?

• certains fruits : abricots, bananes, kiwis, oranges, ananas...
• certains légumes : légumes à feuilles, carottes, pommes de terre, haricots secs...
viandes maigres : volaille, escalope de veau...
• céréales complètes
noix

La plupart des gens consomment suffisamment de potassium grâce à une alimentation équilibrée. Si le niveau est encore trop bas, un médecin peut prescrire le minéral sous forme de supplément. Si la carence est grave, un traitement par voie intraveineuse peut être nécessaire. En cas d'excès de potassium, un régime pauvre en potassium ou des médicaments peuvent être indiqués.

Lire aussi : Médicaments et compléments alimentaires : prudence

La carence en potassium (hypokaliémie)

La carence en potassium, ou hypokaliémie, due à un apport alimentaire insuffisant, est rare. Certaines conditions peuvent toutefois entraîner une « fuite » de potassium : une maladie rénale, une utilisation excessive de diurétiques, une transpiration excessive, de la diarrhée, des vomissements, une carence en magnésium, un traitement par antibiotiques.

Les symptômes de l'hypokaliémie varient en fonction de la gravité de la carence. Une carence temporaire causée par une forte transpiration lors d'un entraînement intensif ne provoque aucun symptôme si vous prenez un repas ou une boisson enrichie en électrolytes. Mais une carence grave peut mettre la vie en danger. Les signaux d’alerte sont une fatigue extrême, des crampes, des faiblesses ou des spasmes musculaires, un rythme cardiaque irrégulier, de la constipation, des nausées ou des vomissements.

Lire aussi : Insuffisance rénale : les signes d’alerte

L’excès de potassium (hyperkaliémie)

L’excès de potassium, ou hyperkaliémie, est un phénomène rare chez les personnes qui ont un régime alimentaire équilibré. Quels sont les facteurs de risque de surdosage ?

• la prise excessive de suppléments de potassium
• la maladie rénale
• l’exercice physique prolongé
• la consommation de cocaïne
• la chimiothérapie
• le diabète
• les brûlures graves

L'excès de potassium peut se reconnaître à un rythme cardiaque anormal (arythmie). Les cas graves peuvent être mortels. Toutefois, les personnes souffrant d'une forme légère d'excès de potassium présentent rarement des symptômes. Si l'un des facteurs de risque s'applique, il est donc préférable d'effectuer régulièrement une analyse de sang.

auteur : Sara Claessens - journaliste santé

Dernière mise à jour: novembre 2021
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram