75 pour cent de notre système immunitaire se trouve dans l’intestin

AI_darmen_2023.jpg

livres

Ceux qui pensent que les intestins ne servent qu'à digérer les aliments se trompent. Il ne fait plus aucun doute aujourd’hui qu’ils jouent un rôle central sur notre santé en général. Si votre intestin ne fonctionne pas correctement, votre système immunitaire sera altéré. Le professeur Eric De Maerteleire, bioingénieur et docteur en sciences biologiques agricoles et appliquées, donne son avis et explique le rôle de l’intestin sur notre immunité.

Voir aussi l'article : Pourquoi les femmes ont-elles un meilleur système immunitaire ?

Le système immunitaire de l'intestin

Près de 75 % de notre système immunitaire se trouve dans l'intestin. Un système digestif sain est donc essentiel pour identifier et combattre les agents pathogènes. « Nous parlons souvent du système GALT. C'est l'abréviation de Gut-Associated Lymphoid Tissue (tissu lymphoïde associé à l'intestin) », explique Eric De Maerteleire. « Le GALT - le plus grand organe immunitaire du corps humain et des animaux - renferme une grande variété de cellules immunitaires provenant du système immunitaire inné et acquis. L'intestin et le tissu lymphoïde associé à l'intestin (GALT) sont des composants essentiels des défenses immunitaires de l'ensemble du corps. Ils protègent l'organisme contre les antigènes et les agents pathogènes étrangers, tout en assurant la tolérance aux bactéries commensales - ces bactéries inoffensives, voire bénéfiques, qui vivent à l'intérieur et à l'extérieur de notre corps - et aux antigènes alimentaires ».

Voir aussi l'article : 13 symptômes d'un système immunitaire affaibli

  • En termes techniques : Le GALT est considéré comme faisant partie du système immunitaire des muqueuses et se compose de tissus agrégés, y compris les plaquettes de Peyer et les follicules lymphoïdes solitaires, et de cellules non agrégées dans la lamina propria, de cellules épithéliales intestinales, de lymphocytes intraépithéliaux, ainsi que de ganglions lymphatiques mésentériques.
  • Concrètement et plus simplement : à l'intérieur de nos intestins se trouve une couche de cellules responsables du bon fonctionnement du système immunitaire (elles reconnaissent, identifient et neutralisent les substances nocives qui ont pénétré dans le corps). Cette couche ne doit pas être altérée. Or, elle ne peut rester intacte que si notre alimentation est diversifiée et équilibrée.

Voir aussi l'article : L’axe intestin-cerveau (AIC) : crucial pour l’humeur et le comportement

Probiotiques et prébiotiques

Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour garder votre intestin en bonne santé et ainsi préserver votre système immunitaire.

Tout d'abord, l'option la plus efficace et la plus évidente consiste à consommer des aliments contenant des probiotiques quotidiennement. « Les probiotiques sont des bactéries vivantes qui ont un impact positif sur votre intestin. Ils veillent à ce que les micro-organismes du système digestif restent équilibrés », explique Eric De Maerteleire. Les probiotiques se trouvent dans les aliments et boissons fermentés tels que le yaourt, la choucroute, le kéfir, le skyr et certains produits à base de soja. « Chaque personne devrait manger 150 à 250 grammes de yaourt par jour, de préférence immédiatement après le déjeuner. À ce moment-là, le pH de l'estomac est le plus élevé, ce qui permet aux probiotiques d'atteindre plus rapidement les intestins ».

Voir aussi l'article : Quelle est la différence entre probiotiques et postbiotiques ?

« Une deuxième recommandation importante est de consommer des fibres alimentaires - des prébiotiques - qui nourrissent les bonnes bactéries du côlon. Il faut consommer 15 grammes de fibres par jour pour chaque tranche de 1 000 kilocalories dont on a besoin quotidiennement. Par exemple, une personne qui doit absorber 2 000 kcal par jour devrait manger 30 g de fibres. Nous sommes actuellement bien en deçà de ce chiffre. Le Belge moyen consomme à peine 19 à 20 g de fibres par jour. Une des recommandations prioritaires du Conseil Supérieur de la Santé est donc de manger au moins 125 g de produits céréaliers complets par jour ».

auteur : Sofie Van Rossom - journaliste santé

Dernière mise à jour: février 2024
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram