Nerf coincé : causes, symptômes et traitement

Dans cet article
Nerf coincé : causes, symptômes et traitement

dossier

On parle de nerf coincé quand les tissus environnants, qu’il s’agisse des os, des cartilages, des muscles ou des tendons, exercent une pression trop importante sur ce canal. Cette pression peut provoquer des douleurs, des fourmillements, une insensibilité ou une atonie. Un nerf peut être coincé dans n’importe quelle partie du corps, bien qu’en général, le cou, la colonne vertébrale, le poignet et le coude soient les plus exposés. La plupart des gens guérissent en l’espace de quelques jours ou de quelques semaines, moyennant du repos et la prise d’antidouleurs.  

Voir aussi l'article : Hernie discale : causes, symptômes, traitements

Symptômes

Getty_rugpijn_nekpijn_2022.jpg

© Getty Images

Le nerf coincé n’est plus en mesure d’envoyer convenablement des signaux au corps, ce qui peut être à l’origine des symptômes suivants : 

  • Insensibilité ou perte de sensibilité de la partie du corps alimentée par le nerf
  • Douleur aigüe qui peut rayonner
  • Fourmillements (paresthésie)
  • Faiblesse musculaire
  • Impression fréquente qu’un pied ou une main est endormi
Les symptômes peuvent être plus marqués pendant le sommeil.

Causes

Un nerf est coincé quand il est comprimé par un tissu, qui peut être un os ou du cartilage, un muscle ou un tendon. Dans le cas du syndrome du canal carpien, différents tissus compriment le nerf.

Certaines affections peuvent comprimer un ou plusieurs nerfs. Parmi celles-ci :

  • Blessure
  • Arthrite rhumatoïde ou arthrite du poignet
  • Stress dû à un travail répétitif
  • Loisirs ou activités sportives
  • Embonpoint
Si un nerf n’est pas coincé très longtemps, il ne subit pas de dommages irréversibles. Il fonctionne normalement dès qu’il est soulagé de la pression. Par contre, si celle-ci persiste, le risque de développer des dommages permanents ou des douleurs chroniques est plus élevé.


Voir aussi l'article : Bras ou jambe endormis ou engourdis : quelles sont les causes ?

Prévention et traitement

On peut prévenir le problème par quelques mesures très simples :

  • Prêtez attention à votre position : ne croisez pas les jambes et ne restez pas allongé trop longtemps dans la même position.
  • Intégrez des exercices de musculation et d’étirements à votre programme d’entraînement.
  • Limitez les activités répétitives et effectuez régulièrement des pauses si vous êtes obligé d’exécuter des mouvements répétitifs.
  • Maintenez un poids sain.
Si les symptômes persistent plusieurs jours et que certaines mesures comme le repos et les antidouleurs ne vous soulagent pas, consultez le médecin. Il est parfois nécessaire d’opérer afin de soulager la douleur provoquée par un nerf coincé.

Sources:
https://www.gezondheidenwetenschap.be
https://www.mayoclinic.org

auteur : Sara Claessens - journaliste santé

Dernière mise à jour: novembre 2022
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram