Bas de contention : que sont les bas élastiques thérapeutiques ?

dossier

En Belgique, les termes bas de « contention » et bas de « compression » sont utilisés de manière interchangeable pour désigner les bas élastiques thérapeutiques. Les bas élastiques thérapeutiques sont des dispositifs médicaux de compression ambulatoire. Leur usage strictement médical est prescrit par le médecin aux personnes souffrant d'un trouble du système vasculaire et lymphatique : œdème lymphatique, varices, thrombose, insuffisance veineuse chronique, ulcère veineux (ulcera crusis), traitement post-opératoire (par exemple des varices)…

La pression exercée par ces bas sur les veines et le système lymphatique permet de combattre les œdèmes dans les bras ou les jambes et de soutenir les vaisseaux sanguins pour favoriser le retour du sanguin vers le cœur. La compression augmente le débit du sang vers le cœur et empêche la congestion des veines. Associés à l’activation des muscles, les bas freinent l’aggravation des problèmes vasculaires.  

Voir aussi l'article : Œdème : quand le gonflement des jambes, des chevilles et des pieds est-il dangereux ?

Dans quel cas utiliser des bas de contention ?

123-spataders-drukkousen-TED-03-18.jpg

On utilise les bas de compression dans le traitement et la prévention des lésions lymphatiques et vasculaires comme :

  • varices et varices de grossesse ;
  • insuffisance veineuse chronique ;
  • ulcère veineux ;
  • thrombose veineuse profonde (par exemple après une opération) ;
  • œdème lymphatique
  • lymphœdème ;
  • certaines infections bactériennes comme l'érysipèle et la cellulite ;
  • inflammations telles que le purpura rhumatoïde ;
  • diabète ;
  • jambes fatiguées.


Les bas élastiques thérapeutiques doivent être portés durant une longue période, au quotidien et même en été, pour obtenir le résultat voulu. Vous portez le bas pendant la journée et les enlevez au moment d’aller dormir. Le médecin vous dira combien de temps vous devrez les porter. En cas de lymphœdème, ce sera généralement à vie, en cas de thrombose des jambes, ce sera pendant environ deux ans, et en cas de varices pendant la grossesse, jusqu'à quelques semaines après l'accouchement. Le médecin détermine la catégorie de pression et la taille qui vous conviennent le mieux.

Voir aussi l'article : Comment prévenir l'apparition des varices ?

La bonne taille : des bas de compression sur mesure

Tous les bas élastiques thérapeutiques doivent être fabriqués sur mesure. De nouvelles mesures devront être prises lorsque vous en changerez afin que les bas s’adaptent aux variations de circonférence des membres. Il vaut mieux procéder à ces mesures le matin, quand les membres sont les plus minces.

Lorsqu'ils sont correctement dimensionnés, les bas de contention sont parfaitement ajustés et exercent une pression définie avec précision. Le bandagiste doit contrôler l’efficacité du bas élastique thérapeutique et l’adapter si nécessaire.  

Les bas préfabriqués peuvent être utilisés lorsqu’une faible pression est requise. Sinon, vous devrez les faire faire sur mesure.

Les bas doivent être remplacés deux fois par an.

En cas d’allergies (au latex ou au caoutchouc), vous devez utiliser des bas qui ne contiennent pas ces matières, par exemple du polyuréthane comme le Lycra.

Voir aussi l'article : Comment reconnaître une inflammation des veines (phlébite) et comment la traiter ?

Différentes sortes de bas de contention

123-TEK-trombosekousen-TEDkousen-2-06-19.png

Les bas thérapeutiques élastiques sont fabriqués selon deux procédés : le tricotage à plat avec couture (ou tricotage rectiligne) et le tricotage circulaire sans couture. Le type de bas dont vous avez besoin dépend de la nature de vos symptômes.

Un bas de contention avec ou sans couture ?

Les bas réalisés en tricotage rectiligne (à plat) sont surtout utilisés dans le traitement de lymphœdème, d’ulcère veineux et de thrombose : car ce type de bas offre un meilleur ajustement et une meilleure répartition de la pression qu'un bas à maille ronde. Pour les varices, l'insuffisance veineuse, le diabète, les jambes fatiguées... les bas à tricotage circulaire peuvent généralement suffire.

Compression à tricotage rectiligne, avec couture

Le bas est tricoté avec un nombre variable de mailles, qui dépend de la taille du bas. La fibre élastique qui assure la pression est détachée, ce qui assure une pression constante de tout le bas. Une fois le tricotage achevé, il est refermé et cousu. Il y a donc une couture. Le bas plat a une forme exacte et est généralement réalisé sur mesure.

Compression à tricotage circulaire, sans couture

Ce sont souvent des bas prêt-à-porter, disponibles en différents coloris. Si vous placez le bas à côté du membre auquel il est destiné, vous ne reconnaîtrez pas la forme exacte de celui-ci.

Le bas circulaire présente deux avantages : il est dépourvu de couture et moins chaud.

Ses inconvénients ? Sa forme et les différences de pression. Ce type de bas peut se plisser dans la peau et entraver la circulation lymphatique, aggravant la surcharge du membre touché.


Tailles

Les bas de compression pour jambes sont disponibles en différentes longueurs :

  • AD (chaussette en-dessous du genou)
  • AF (bas mi-cuisse)
  • AG (bas au-dessus de la cuisse)
  • AGTL, AGTR (bas unique avec culotte)
  • AT (panty avec culotte)

Les bas de compression pour les bras existent également en différentes longueurs :

  • AC (gant, avec ou sans pouce/doigts) ;
  • AG (manchon jusqu’au-dessus du bras avec gant fixé) ;
  • AH (manchon jusqu’au-dessus du bras avec gant fixé et bande antidérapante) ;
  • CE (manchon jusqu’au coude) ;
  • CG (manchon jusqu’au-dessus du bras) ;
  • CH (manchon jusqu’au-dessus du bras avec bande antidérapante).

Voir aussi l'article : Embolie pulmonaire : symptômes et dangers de la thrombose pulmonaire

Différentes catégories de pression

Les bas élastiques thérapeutiques pour les jambes existent en quatre classes de pression. Ce classement n’existe pas pour les manchons pour les bras et est inutile si ces bas sont destinés à des enfants.

La classe 1 a un effet léger sur le système de drainage superficiel et est utilisée dans une forme très légère de varices. Ce type de bas n’est pas remboursé par la mutuelle (voir plus loin)

La classe 2 a un effet modéré sur le système de drainage superficiel et est utilisée en cas de :

  • Insuffisance veineuse avec légère tendance aux oedèmes.
  • Après l’opération des varices.
  • Lymphœdème des bras.


La classe 3 agit à la fois sur le système superficiel et profond. Elle est recommandée en cas de :

  • Nombreuses varices assorties d’oedèmes.
  • Insuffisance veineuse chronique avancée.
  • Syndrome post-thrombotique de Gering.
  • Lymphœdème de la jambe (au stade initial).
  • Lymphœdème grave des bras.

La classe 4 a un effet marqué sur le système profond et d’autres structures. Elle est conseillée dans les cas suivants :

  • Syndrome post-thrombotique généralisé.
  • Lymphœdème de la jambe (stade avancé). On utilise généralement des bas plats de classe 3 ou 4. Les enfants se voient plutôt prescrire des bas de classe II. La pression des manchons doit atteindre au moins 20 mm Hg. En outre, non seulement le bas doit comporter une couture mais il doit recouvrir le coude.

Voir aussi l'article : Tout sur l'œdème et la rétention d'eau pendant la grossesse

Remboursement des bas de contention par la mutuelle

123-spataders-drukkousen-TED-1-03-18.jpg

Les bas de contention pour jambes, mains et bras sont remboursés par la mutuelle sous certaines conditions.

Vous avez droit à un bas de jambe ou de bras et à deux gants tous les six mois.

  • Le bas doit être prescrit par un médecin, parfois par un spécialiste.
  • La confection sur mesure doit faire l’objet d’une autorisation du médecin-conseil de la mutuelle.
  • La mutuelle ne rembourse qu’à partir de la classe 3 (2 pour les enfants).
  • Vous bénéficiez d’un remboursement complet du matériel si le bandagiste est conventionné. Le remboursement est inférieur si le bandagiste n’est pas conventionné (il n’a pas accepté d’accord avec les mutuelles et peut fixer librement ses honoraires). Vous pouvez vérifier auprès de la mutuelle si le bandagiste est conventionné ou chercher vous-même sur internet : il existe des listes.
  • L’enfile-bas n’est remboursé qu’une seule fois.
     

Toutes les infos concernant les remboursements de la mutualité.

Conseils d’entretien des bas de contention

Un bon entretien augmente la qualité et la durée de vie des bas de contention et prévient les irritations cutanées.

  • Conservez les bas élastiques thérapeutiques à température ambiante, à un endroit sec et sombre.
  • Ne tirez jamais trop brutalement le bas en l’enfilant ni en l’ôtant.
  • Lavez le bas à la main, à 30°C maximum, avec un produit pour lessive fine. N’utilisez pas d’adoucissant afin de ne pas abîmer l’élastique.
  • Rincez soigneusement le bas, enroulez-le dans un essuie pour ôter l’excès d’eau avant de le pendre. Il ne faut jamais tordre le bas. Ne faites pas sécher vos bas au soleil ni sur un radiateur. Certaines marques supportent le séchoir. Un lavage quotidien augmente la durée de vie du bas et garantit que ses propriétés de compression restent toujours optimales.
  • N’utilisez pas de produit chimique pour ôter les taches et n’ayez jamais recours au nettoyage à sec.
  • Avant d'enfiler les bas, n'utilisez jamais de lotion ou de pommade sur la jambe ou le bras. Vous pouvez enduire vos bras et vos jambes le soir, après avoir retiré vos bas.
  • Prenez bien soin de vos pieds ; des ongles longs, des callosités rugueuses sur les pieds feront que les bas s'useront plus vite.

Sur-chaussettes ou sleeves
Une sleeve recouvre les manchons de bras pour leur conférer une allure plus moderne. Elle existe en différents motifs et couleurs. Les sleeves sont fabriquées en étoffes souples, confortables et légères, qui ne plissent pas. Vous enfilez la sleeve sur votre manchon pour lui donner plus d’allure sans perdre ses bienfaits thérapeutiques.

Sources :
www.riziv.fgov.be
www.goed.be
www.compressiekousen.be



Dernière mise à jour: octobre 2023
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram