Mucus dans les selles : parfois révélateur d’un problème de santé

Dans cet article
Mucus dans les selles : parfois révélateur d’un problème de santé

dossier

Un peu de mucus dans les selles n'a généralement rien d'inquiétant. Les intestins produisent une petite quantité de cette substance gélatineuse pour maintenir la paroi du côlon humide et lubrifiée. Toutefois, si vous remarquez une augmentation régulière de la quantité de mucus ou si vous voyez également du sang, vous devez consulter un médecin. Cela peut indiquer un problème de santé sous-jacent.

Les causes de mucus dans les selles

123-vr-ouder-toilet-buikpijn-constip-03-18.jpg

Les variations de quantités de mucus peuvent également s’expliquer par un état inflammatoire du tractus gastro-intestinal. Ces conditions nécessitent un traitement médical. En voici quelques exemples :

  • La maladie de Crohn : cette maladie inflammatoire de l'intestin affecte le tube digestif. Les premiers symptômes sont la diarrhée, la fatigue ou un excès de mucus dans les selles (en raison de la perturbation de la barrière muqueuse dans l'intestin enflammé) ;
  • La mucoviscidose : la mucoviscidose est une maladie génétique entraînant une accumulation de mucus épais et collant dans les poumons, le pancréas, le foie ou les intestins. Elle peut également provoquer la présence de mucus dans les selles ;
  • La colite ulcéreuse : cette maladie chronique provoque une inflammation du côlon ou du rectum. Si vous souffrez de colite ulcéreuse, vous sécrétez souvent plus de mucus, y compris dans vos selles ;
  • Le syndrome de l'intestin irritable (SII) : terme générique désignant des symptômes tels que des douleurs abdominales, des crampes et une altération des habitudes intestinales, quand aucune autre maladie n'a été diagnostiquée ;
  • L’infection intestinale : en consommant des aliments contaminés, vous pouvez être infecté par des bactéries telles que les salmonelles et la shigellose. On pense que ces bactéries stimulent la production de mucus, ce qui provoque des selles gluantes ;
  • Les problèmes de malabsorption : ils se produisent lorsque l'intestin ne peut pas absorber correctement certains nutriments. C’est notamment le cas de l'intolérance au lactose et de la maladie cœliaque ;
  • Le cancer du côlon ou du rectum : ce cancer commence dans le côlon ou le rectum et peut provoquer des symptômes tels que du sang dans les selles, du mucus dans les selles, des saignements rectaux et une perte de poids inexpliquée.
  • La présence de mucus dans les selles s’explique généralement par la déshydratation et la constipation. Ces deux conditions peuvent provoquer l'évacuation du mucus naturellement présent dans le côlon. Ces problèmes peuvent disparaître d'eux-mêmes ou être traités par des médicaments. 

Lire aussi : Diverticules et diverticulite : causes, symptômes et traitements

Mucus dans les selles : quand consulter ?

Si le mucus dans vos selles est accompagné des symptômes suivants, vous devez consulter un médecin dès que possible :

  • diarrhée persistante ;
  • crampes abdominales ;
  • sang dans les selles ;
  • fatigue ;
  • nausées ;
  • vomissements ;
  • perte de poids inexpliquée.

Lire aussi : Cancer du côlon : le succès du dépistage (test des selles)

Traitement

Le mucus dans les selles pouvant être le symptôme d'un trouble sous-jacent, le traitement dépendra du diagnostic. Dans certains cas légers, notamment si la cause est la déshydratation ou la constipation, un changement de mode de vie peut aider à résoudre le problème. Par exemple, vous pouvez :

  • augmenter votre consommation de liquides ;
  • opter pour un régime riche en probiotiques ou prendre des suppléments contenant des probiotiques, tels que Bifidobacterium ou Lactobacillus ;
  • maintenir une alimentation équilibrée avec suffisamment de fibres, de glucides et de lipides ;

Pour les personnes atteintes de maladies chroniques, telles que la maladie de Crohn, la mucoviscidose, la colite ulcéreuse et le syndrome du côlon irritable, les médicaments et le suivi médical sont nécessaires à vie. 

Lire aussi : Flore intestinale (microbiote) : 5 questions sur les probiotiques

Sources :
darmklachten.nl
mayoclinic.org
healthline.com


auteur : Sara Claessens - journaliste santé

Dernière mise à jour: septembre 2022
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram