Greffe de selles : procédure, avantages et inconvénients

dossier

La transplantation de microbiote fécal (ou greffe fécale) est une procédure médicale qui consiste à transférer les selles d’un donneur sain dans le tube digestif d’un patient pour rétablir l’équilibre de son microbiote intestinal. Ce traitement est indiqué dans la lutte contre les diarrhées chroniques causées par une bactérie résistante aux antibiotiques : le Clostridium difficile.

Aujourd’hui, les scientifiques se penchent sur les bienfaits de la transplantation fécale pour soigner d’autres pathologies telles que la maladie de Crohn, le syndrome du côlon irritable, le diabète voire même certaines maladies mentales.

La greffe de selle, c’est quoi ?

Getty_stoelgangtransplantatie_darmen_2022.jpg

© Getty Images

Nos intestins abritent des milliards de bactéries. Certaines maladies ou la prise d’antibiotiques peuvent nuire aux bonnes bactéries et ainsi déséquilibrer notre microbiome. La personne atteinte peut notamment souffrir de diarrhée ou d’autres problèmes intestinaux. La greffe de matières fécales d’un donneur sain encourage le corps du receveur à fabriquer des bactéries saines, ce qui permet de guérir certaines infections et de soulager certains problèmes intestinaux.


Voir aussi l'article : Cancer du côlon : les symptômes d'alerte

Comment se passe une greffe de selles

Le donneur de selles est soigneusement sélectionné. Afin d’être certains que ses selles et ses intestins sont sains, les médecins procèdent à une analyse approfondie d’un échantillon de matières fécales. Ils recherchent la présence de bactéries néfastes, de virus ou de parasites. La matière fécale est ensuite travaillée et stockée dans des tubes avant d’être insérée dans des seringues de 50 millilitres. La solution peut alors être administrée au patient de deux manières : soit par une sonde dans le nez, en passant par l’œsophage et l’estomac pour arriver dans l’intestin grêle ; soit par endoscopie. Dans ce cas, on insère un tube très fin par l’anus et le côlon jusqu’à l’intestin grêle.

Avantages et inconvénients d’une greffe de selles

L’efficacité de la transplantation de matières fécales n’a été prouvée qu’en cas de diarrhée due à une infection récidivante à la bactérie Clostridium difficile. Les chercheurs ont obtenus des succès mitigés ou provisoires dans le traitement d’autres pathologies :

  • Syndrome du côlon irritable : certains patients ressentiraient une nette amélioration de symptômes spécifiques comme le mal de ventre, les ballonnements et l’aérophagie mais ce n’est pas systématique.

  • Maladie de Parkinson : les bactéries intestinales pourraient avoir une influence sur le fonctionnement cérébral et une transplantation de selles pourrait ralentir le développement de la maladie.

  • Maladies mentales : des études menées sur les souris ont montré que la greffe de selles pouvait opérer des modifications sur la santé mentale. Une étude à petite échelle menée sur l’homme a également mis en avant un effet positif temporaire sur le bien-être psychique des patients qui se sentaient un peu moins anxieux ou dépressifs. Malheureusement, l’effet s’est dissipé au bout de quelques mois.

D’autres recherches en cours étudient les effets de la greffe de selles dans le cadre de la lutte contre les infections nosocomiales (bactéries des hôpitaux), le diabète, le sida, l’obésité et la cirrhose du foie. Les résultats sont souvent temporaires et très variables.

Le principal problème rencontré avec une greffe de matières fécales est qu’on n’est jamais tout à fait sûr de ce qu’on transplante. On peut aussi bien améliorer le pronostic d’une maladie que risquer d’aggraver d’autres maladies comme le cancer du côlon ou le diabète.

Sources :
https://www.eoswetenschap.eu
https://www.gezondheidenwetenschap.be
https://www.vrt.be
https://www.medicalnewstoday.com


auteur : Sara Claessens - journaliste santé

Dernière mise à jour: janvier 2023
Comment faire vite et bien le plein de vitamine D? Comment faire vite et bien le plein de vitamine D?
Vista-life pharma

C’est en hiver et au printemps que notre vitamine D est au plus bas. Découvrez comment la garder au top pour profiter de ses bienfaits.

En savoir plus
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram