Que révèle la couleur de vos selles sur votre santé ?

Dans cet article
Que révèle la couleur de vos selles sur votre santé ?

dossier

Nos excréments sont composés des déchets expulsés par le corps, notamment des morceaux de nourriture non digérés, des bactéries et des sels. Nos selles peuvent changer de couleur, de texture, de quantité, d’odeur. Ces variations ne sont généralement pas graves et disparaissent au bout de quelques jours mais parfois, elles peuvent être le symptôme d’un problème plus sérieux.

Voir aussi l'article : Couleur, odeur, clarté : que disent les urines sur notre santé ?

Couleur des selles

Getty_toilet_wc_stoelgang_constipatie_2022.jpg

© Getty Images

Bien que les selles soient généralement de couleur brune, vous pouvez parfois découvrir une autre teinte dans les toilettes. Pour différentes raisons : 

Des selles noires, surtout si elles sont goudronneuses, indiquent un saignement gastro-intestinal mais certaines substances peuvent colorer en noir les matières fécales. 

  • Suppléments en fer
  • Réglisse noire
  • Bière noire
  • Médicaments contenant du bismuth
Si les excréments sont blancs, gris ou pâles, vous avez peut-être un problème de foie ou de vésicule biliaire car un manque de bile pâlit souvent les selles. Certains médicaments contre la diarrhée donnent également lieu à des selles blanches.

Les épinards, les choux et d’autres aliments verts peuvent donner une couleur verte aux selles. Cette tonalité peut cependant être le symptôme d’une trop faible production de bile et d’une carence en bilirubine dans les selles.

Des selles rouges peuvent être provoquées par une hémorragie gastro-intestinale. Les hémorroïdes peuvent être à l’origine d’une faible quantité de sang dans les excréments. La consommation de betteraves, de baies rouges, de jus de betterave ou de tomate peut également colorer les selles en rouge mais dès que ces nutriments ont été évacués par le système digestif, les selles retrouvent leur couleur brune habituelle. 

Les aliments de couleur orange sont riches en bêtacarotène. Si vous consommez ce piment en abondance, vos selles peuvent donc en prendre la couleur. Les carottes, les patates douces et les potirons en contiennent. Certains médicaments, comme les antibiotiques et les antiacides, peuvent avoir un impact, de même qu’une obturation de la vésicule biliaire. 

Les selles jaunes ou grasses contiennent trop de lipides. Cette teinte peut être provoquée par des problèmes de digestion ou de production d’enzymes ou de bile.

Voir aussi l'article : Cancer du côlon : ce qui augmente et ce qui réduit le risque

Quand consulter le médecin ?

La couleur des selles varie chez la plupart d’entre nous, généralement à cause de l’alimentation ou d’un phénomène banal. 

Toutefois, si vous constatez un changement de couleur de vos selles durant plus de deux semaines ou si vous produisez des excréments noirs ou rouges, mieux vaut consulter votre médecin.

Les parents qui constatent un changement de couleur dans les selles de leur bébé ne doivent généralement pas se faire de souci. Si vous vous tracassez, vous pouvez cependant consulter un pédiatre. 

Voir aussi l'article : Mucus dans les selles : parfois révélateur d’un problème de santé

Sources :
https://www.darmgezondheid.nl
https://www.medicalnewstoday.com


auteur : Sara Claessens - journaliste santé

Dernière mise à jour: janvier 2023
Tous au cinéma le 4 février ! Tous au cinéma le 4 février !
Fondation contre le Cancer

A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, les cinémas reverseront, par ticket vendu, 1€ à la Fondation contre le cancer. Alors, ce jour-là, en famille ou entre amis au cinéma !

Plus d’info
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram