"Enceinte, j'ai envie de manger du savon", le syndrome de Pica, pendant la grossesse, c'est quoi?

dossier

La grossesse a ses mystères, et parmi eux, le syndrome de Pica - l'envie de manger des choses qui ne sont pas des aliments. Envie de savon, de craies, de terre humide ou d'argile? Vous n'êtes pas seule. Explications.

"Je suis enceinte de 27 semaines, et depuis 15 jours, j'ai très envie de manger du savon de Marseille et de la Soupline. Je me retiens difficilement, et dès que je les sens, je deviens folle et j'y pense tout le temps. Je ne sais plus quoi faire.", confie Maria dans un groupe Facebook.

Grossesse et envies bizarres

Les réactions au post de la future maman sont nombreuses. "Je mange aussi du savon, je suis à 5 mois, je ne peux pas m'arrêter." "Tu manges du savon? Moi je mangeais de la craie", "Ma cousine mangeait de la terre humide", "Moi je "mangeais" les murs"...

Certaines mamans vont jusqu'à donner leurs petites préférences côté marques, comme Alexandra: "Je me promène avec un savon Cadum et un Dove pour les sniffer le plus possible." "Le savon Dove, c’est celui qui me fait vraiment saliver. Il a une odeur qui me fait craquer, j'ai juste envie de le bouffer, je ne sais vraiment pas comment expliquer. Je l’ai aussi sur moi dans mon sac quand je sors" répond Anaïs.

Si elles finissent pas en rire ensemble, ces futures mamans sont la plupart du temps très désemparées. Elles se sentent dépassées par leurs pulsions alimentaires étranges, ont peur de faire du mal à leur bébé, ressentent de la honte et n'osent pas en parler. Pourtant, ce qu'elles décrivent s'apparentent au syndrome de Pica - ou cacophagie - un trouble du comportement alimentaire qui peut survenir dès l'enfance, et pourrait être le signe de carences.

Le syndrome de Pica, c'est quoi?

Selon le DSM-5, le manuel diagnostique des troubles mentaux, le syndrome de Pica - ou maladie de Pica - est un trouble des conduites alimentaires qui consiste à consommer régulièrement des choses qui ne sont pas des aliments. On diagnostique un Pica quand une personne âgée de plus de 2 ans consomme du non alimentaire depuis au moins un mois. Avant 2 ans, on considère que l'ingestion de substances autres qu'alimentaires est "normale", car faisant partie du développement de l'enfant.

Argile, sable, craies, terre, savon, riz non cuit, vinaigre blanc... font partie de ces substances ingérées lorsque la future maman souffre du syndrome de Pica. On retrouve aussi souvent fréquemment une pagophagie: le besoin irrésistible de manger des glaçons, du givre ou des aliments congelés.

"Je pleure si je ne croque pas des glaçons, ça me met dans des états pas possibles." raconte Ella. Et comme elle, Sophie a du mal à contenir ses envies de glace, mais pas à la vanille: "J’étais tranquillement assise avec mon chéri quand j'ai eu envie d’aller aux toilettes. Après être sortie des wc, j’ai eu une envie irrésistible de glace, mais du givre du congélateur. Je mange des glaçons et des morceaux de givre. J'ai peur de mettre mon fils en danger. Je voudrais que ma carence en fer remonte pour je puisse arrêter avec les glaçons."

Quelles sont les causes du Pica?

Ce trouble peut survenir à tous les stades de la grossesse, et disparait généralement après la naissance de l'enfant. Un peu comme pour les envies irrésistibles de femme enceinte, l'origine de ces compulsions sont difficiles à définir. Du stress ou une anxiété sont parfois corrélés au Pica, mais n'en sont pas forcément la cause.

Une étude du American Journal of Tropical Medicine and Hygiene explique que plusieurs causes du pica ont été proposées: la faim, les carences en micronutriments - en fer notamment, ou en calcium -, les troubles gastro-intestinaux et une exposition ou une sensibilité accrue aux agents pathogènes et aux toxines. Des explications culturelles ont également été suggérées. En Afrique par exemple, certaines femmes enceintes mangent de l'argile pour traiter l'hypersalivation de la grossesse et "nettoyer" le ventre. Des perturbations hormonales influant sur le goût et l'odorat peuvent aussi entrer en compte, sans qu'on ne sache très bien pourquoi.

Le syndrome de Pica enceinte, c'est dangereux?

Tout dépend des substances ingérées par la future maman et de leur quantité. Dans un article du Daily Mail de 2015, une jeune mère britannique avait fait le buzz en posant avec un flacon de savon liquide dans une assiette. Enceinte de 8 mois, elle racontait lécher son pain de savon Dove (encore lui!) et pouvoir avaler jusqu'à deux bouteilles de savon liquide par semaine. D'après l'article, son gynécologue lui aurait dit que son bébé ne risquait rien.

Mais manger de la lessive, de l'argile, de la terre ou d'autres substances comme des morceaux de mur ou d'objets en métal, en plastique, etc., peut présenter des risques d'occlusion intestinale, d'empoisonnement, d'intoxications aux métaux lourds (plomb), ou de transmission de parasites. Autre risque important: que les substances consommées - la terre ou l'argile - interfèrent avec la bonne absorption de certaines nutriments, comme le fer justement.

Dans tous les cas, si vous pensez souffrir d'une cacophagie - ou Pica - parlez-en à votre médecin ou à votre sage-femme. Un bilan sanguin pour écarter d'éventuelles carences vous sera prescrit, et vous pourrez faire le point sur les risques de vos envies "bizarres"... et on ne parle pas ici de cornichons au yaourt à la fraise. Ah! les mystères de la grossesse!

En 2019, le film Swallow a mis sur le devant de la scène le syndrome de Pica pendant la grossesse. À regarder impérativement... sauf peut-être si vous êtes enceinte!

https://www.youtube.com/watch?v=rHTzSmhA0AI

Suivez Minimi sur Facebook et Instagram

Lire aussi:
Ces maux de grossesse dont personne ne parle
Future maman: 10 choses peu avouables que vous aimeriez dire au papa
Ces 7 trucs fous sur la grossesse et la maternité qu’on ne savait pas
Pourquoi faites-vous des rêves fous pendant la grossesse?

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé

Dernière mise à jour: juillet 2022
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram