27 semaines de grossesse

dossier Si bébé venait à naître maintenant, il aurait de bonnes chances de survie, avec, bien sûr, le soutien médical nécessaire.

Maman pendant la 27e semaine de grossesse

  • En moyenne, vous gagnerez environ 400 grammes par semaine dans les semaines à venir. C’est physiologique: vous créez des réserves pour votre bébé et préparez votre corps à la naissance. Tant que vous mangez sainement, tout va bien et vous perdrez généralement ces kilos supplémentaires rapidement après l’accouchement. Si vous allaitez, cela ira encore plus vite.
  • Vos seins ont probablement pris du volume. Beaucoup de femmes remarquent que l’aréole, la partie sombre autour du mamelon, change. Au cours du premier trimestre, votre aréole s’était déjà probablement un peu assombrie. Maintenant, la peau foncée et pigmentée peut s’étendre au-delà: c’est ce qu’on appelle la deuxième aréole, qui peut couvrir la moitié de votre poitrine. Il peut s’agir d’une sorte de repère permettant à votre bébé de trouver votre mamelon pendant l’allaitement. Elle peut rester visible jusqu’à 12 mois après l’accouchement.
  • Il est possible qu’à partir de maintenant, vous souffriez à nouveau un peu plus de fatigue. Cela n’est pas seulement dû aux hormones, mais aussi au manque de sommeil et à l’inconfort physique associé à votre ventre. Si vous êtes très fatiguée pendant la journée, essayez de vous reposer.

Voir aussi l'article : 9 conseils pour bien démarrer son allaitement

  • Votre utérus, lui aussi, se prépare à l’accouchement! Vous pouvez parfois sentir votre ventre se durcir. Ces contractions d’entraînement, les fameuses Braxton Hicks, vous préparent aux vraies contractions et à l’accouchement. Plus votre grossesse progresse, plus ces contractions, aussi appelées abusivement « fausses contractions » sont intenses.
  • Vous pouvez voir apparaitre de petits vaisseaux sanguins sur votre visage, c’est la couperose. Évitez les changements brutaux de température.
  • Vos ongles peuvent également se casser plus facilement, du fait des changements hormonaux dans votre corps.
  • Vous pouvez souffrir du syndrome des jambes sans repos. Vous ressentez des picotements, des démangeaisons ou même des douleurs lorsque vous vous allongez. Au cours du dernier mois de grossesse, ces symptômes tendent à diminuer. Après la grossesse, cette sensation de « jambes agitées » disparait d’elle-même.
  • Vous pouvez désormais établir de plus en plus de contacts avec votre enfant. Lorsque vous vous allongez détendue et que vous frottez doucement votre ventre avec vos mains ou appliquez une légère pression, votre bébé s’approche de vos mains. Cela peut ne pas fonctionner tout de suite, mais avec un peu de pratique, vous deviendrez, votre partenaire et vous-même, des pros de l’haptonomie.

Voir aussi l'article : Ventre dur ou contractions de Braxton Hicks, de quoi s'agit-il?

123_m_vrouw_zwanger_moe_rusten_slapen.jpg

Votre bébé pendant la semaine 27

Le fœtus mesure maintenant environ 32 à 35 cm et pèse environ 800 grammes.

  • Bébé prendra désormais principalement du poids, environ quatre fois plus de poids dans les semaines à venir. La croissance quant à elle n’est plus aussi rapide.
  • Entre autres choses, les poumons et le cerveau doivent se développer davantage. Si votre bébé naissait maintenant, il aurait de grandes difficultés à respirer. Les alvéoles ne sont pas encore bien développées et le surfactant pulmonaire est encore insuffisant. Le surfactant est un tensioactif qui réduit la tension superficielle air/liquide à la surface des alvéoles pour qu’elles s’ouvrent correctement à l’inhalation et ne se ferment pas à l’expiration. Cette insuffisance dure jusqu’à la 35e semaine.
  • Le système immunitaire du bébé, qui permettra sa survie en dehors de l’utérus, commence maintenant à se développer. Pour l’instant, son système immunitaire fonctionne grâce au système immunitaire de la mère elle-même, à travers le placenta.
  • Votre bébé commence petit à petit à rêver. Mais il lui faudra encore plusieurs semaines pour commencer le sommeil paradoxal. Phase très importante pour les rêves, le sommeil paradoxal est également associé à l’organisation du cerveau.
  • Le fœtus commence à répondre à l’horloge biologique de sa mère. Lorsque maman s’endort, elle produit l’hormone mélatonine, qui aura pour effet de calmer aussi son bébé, bien qu’il puisse s’écouler un temps important entre l’endormissement de la maman et l’apaisement du bébé. Si la future maman avale quelque chose, il y a plus de glucose dans le sang, ce qui rendra bébé plus actif.

Voir aussi l'article : L'impact d'une césarienne sur les intestins du bébé

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé

Dernière mise à jour: novembre 2022
Tous au cinéma le 4 février ! Tous au cinéma le 4 février !
Fondation contre le Cancer

A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, les cinémas reverseront, par ticket vendu, 1€ à la Fondation contre le cancer. Alors, ce jour-là, en famille ou entre amis au cinéma !

Plus d’info
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram