Les vertus de la cerise

Dernière mise à jour: septembre 2022
123M_kersen_fruit_2022.jpg

news Déjà un an qu'on les attendait et les voilà, enfin, qui colorent de leur rouge grenat, de leur vermillon brillant ou de leur corail gorgé de soleil, les étals de nos maraîchers. Elles ? Les cerises. A consommer comme fruit de saison.

Qu'elles soient vendues en ravier de 500 g, par poignée au poids ou encore en cornet de papier kraft, les cerises restent un fruit onéreux. Heureux ceux qui disposent d'un cerisier dans leur jardin. Mais il ne faut pas traîner : le temps des cerises ne dure pas et elles ne se conservent que quelques jours.

Attention à ne pas en manger de trop grosses quantités en une fois. Le système digestif pourrait en souffrir, en raison de ses effets laxatifs, avec une sensation de ballonnement, des douleurs abdominales, de la diarrhée..


Les valeurs nutritionnelles

Les cerises fraîches sont particulièrement riches en ß-carotène. Elles recèlent aussi beaucoup de vitamine A, C et E. Les cerises contiennent 15 g de sucre pour 100 g. Elles sont également riches en pectine (utile pour les confitures). La cerise présente également des propriétés diurétiques, notamment dues à sa teneur assez élevée en potassium.

La peau, riche en fibres, stimule le fonctionnement intestinal.

L'alliée des régimes ?

Sa teneur calorique est de 65 à 68 kcal pour 100 g, ce qui reste relativement peu mais néanmoins assez élevé par rapport, par exemple, à la fraise.

Tout est bon dans la cerise

Les pédoncules (queues de cerises) se préparent en décoction — peu agréable à boire, il faut le dire —, indiquée notamment contre l’inflammation des voies urinaires, la goutte et l’hydropisie.

Les noyaux, après transformation spécifique, sont utilisés dans certains coussins ou en tapis de siège pour lutter contre des douleurs articulaires.

1.001 façons de la déguster

Les cerises se dégustent, bien entendu, le plus fréquemment nature. Mais on peut les consommer au sirop (amarena), à l’eau de vie (surtout les griottes), en confiture, en pâtisserie, dans les desserts : sous forme de clafoutis, dans des pralines, en tarte, etc. Elles peuvent être confites, notamment dans les cakes ou comme garniture. Avec la fraise, la cerise est le fruit le plus apprécié en confiture.

En boisson. il y a les tisanes mais surtout les alcools : par distillation ou macération, pour la préparation du kirsch, du guignolet, de la Kriek ou encore pour certains jus de fruits. Certains les ajoutent à leurs flans, yaourts...


auteur : Barbara Simon - journaliste lifestyle
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram