Intuition et instinct maternel: que dit la science?

dossier

D'où vient notre instinct ? Peut-on lui faire confiance aveuglément? Les mères ont-elles toutes ce fameux instinct maternel?

L'instinct maternel existe-t-il vraiment?

Les travaux de Sarah Blaffer Hrdy, anthropologue américaine qui a fait de nombreuses recherches sur l'instinct maternel, montrent que l'idée de l'instinct maternel est en réalité largement exagérée. Toutes les femmes ne savent pas instinctivement comment prendre soin de leur bébé à la naissance. Ce que nous pouvons faire, en revanche, c'est développer bon sens et discernement en peu de temps, car passer beaucoup de temps avec son bébé permet de déceler rapidement les petits changements dans son comportement. Selon Hrdy, la parentalité est donc déterminée bien davantage par le fait d'apprendre des expériences vécues avec votre enfant, en regardant de bons exemples (d'autres mères) et en suivant des instructions de qualité.

Les mamans qui ne ressentent pas immédiatement un lien fort avec leur bébé se sentent souvent coupables et en échec. Il est donc important que les mères sachent que la parentalité s'apprend et que l'amour maternel n'est pas toujours inné.

De plus, les pères, les co-mères, les parents adoptifs et les parents d'accueil subissent également des changements hormonaux similaires à ceux des mères. Ce n'est pas le lien du sang, mais le contact physique, les moments privilégiés et surtout le temps passé ensemble qui provoque ces modifications hormonales. Les pères, les co-mères, les parents adoptifs et les parents d'accueil peuvent donc être tout aussi capables d'assumer la parentalité que les mères biologiques.

Qu'en est-il de notre intuition?

Le Dr Victor Shamas, psychologue à l'université d'Arizona, se penche également sur le sujet depuis des années et pense que le lien entre la mère et l'enfant a des racines plus profondes qu'on ne pourrait le penser au départ. "En psychologie, nous avons un terme appelé intersubjectivité. C'est quand votre conscience passe dans la conscience de quelqu'un d'autre. L'empathie en est un exemple. Lorsqu'une femme est enceinte et que la mère et l'enfant partagent un même corps, cela doit permettre d'une certaine manière une connexion intersubjective. Je ne peux pas dire que la maternité porte l'intuition à un niveau supérieur, mais il est difficile de nier la connexion intuitive qu'une mère a avec son enfant."

La plupart des mères disent également que même si leur intuition n'est pas nécessairement plus forte parce qu'elles sont mères, elles ont tendance à écouter davantage leur instinct lorsqu'il s'agit de leurs enfants. Par exemple, aller voir son fils pour vérifier s'il respire, ou ressentir le besoin impérieux d'aller voir sa fille. Dans la grande majorité des cas, bien sûr, tout va bien, mais si quelque chose ne va pas, cette hypervigilance permet d'éviter des problèmes ou des drames. Alors suivez simplement ce sentiment instinctif.

Suivez Minimi sur Facebook et Instagram

Lire aussi:
Ces 7 trucs fous sur la grossesse et la maternité qu’on ne savait pas
Bordel! Jurer devant ses enfants n’est pas dramatique
« Enceinte, j’ai envie de manger du savon », le syndrome de Pica, pendant la grossesse, c’est quoi?
L’impact de notre temps d’écran sur nos enfants

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé

Dernière mise à jour: juillet 2022
Tous au cinéma le 4 février ! Tous au cinéma le 4 février !
Fondation contre le Cancer

A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, les cinémas reverseront, par ticket vendu, 1€ à la Fondation contre le cancer. Alors, ce jour-là, en famille ou entre amis au cinéma !

Plus d’info
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram