Quels sont les symptômes du Covid chez les enfants ?

Dernière mise à jour: décembre 2021

dossier Mal de gorge, toux sèche, perte de l’odorat... Nous commençons à bien connaître les symptômes du Covid-19 chez les adultes. Mais la question se pose pour beaucoup de parents, tout particulièrement en ce moment : les symptômes du Covid sont-ils les mêmes chez les enfants ? Quels sont les plus fréquemment rencontrés ? On fait le point.

Les enfants ne sont pas épargnés par la nouvelle hausse de l’épidémie qui sévit depuis quelques semaines. Fort heureusement, la plupart du temps, le Covid-19 chez les enfants n’est pas ou est peu symptomatique. Lorsqu’il y a des symptômes, ceux-ci sont bien souvent légers et peuvent faire penser à un rhume, une gastro-entérite ou à d’autres maladies courantes chez les enfants en bas-âge. Comme chez les adultes, l’existence de comorbidités augmente le risque de faire une forme sévère de la maladie, mais cela reste rare.

Les symptômes du Covid-19 les plus fréquents chez les enfants

Symptômes moins fréquents

Selon des études récentes, ce dernier symptôme, appelé « orteils Covid », plus fréquent chez les enfants et les adolescents, n’évoquerait pas toujours une infection mais plutôt une immunité innée au coronavirus, une sorte de vaccin naturel. En effet, on a observé ce symptôme au sein de familles contaminées, mais seules les personnes présentant ces pseudo-engelures étaient Covid négatives (et le sont restées).

Lire aussi : Les symptômes bizarres du Covid-19

Diarrhée et vomissements : des symptômes possibles du Covid chez l’enfant

123-Covid-kind-2-12-21..jpg
Mieux vaut se détacher de la symptomatologie habituelle des adultes. Une étude (lire ici) menée par des chercheurs de l'université Queen's de Belfast (Irlande), suggère ainsi que des troubles gastriques tels que les vomissements, les maux de ventre et la diarrhée doivent être pris en compte dans le diagnostic du Covid-19 chez les enfants. « Si nous voulons réellement diagnostiquer l’infection chez les enfants, nous devons commencer à examiner la diarrhée et les vomissements, pas seulement les symptômes des voies respiratoires supérieures », a expliqué Thomas Waterfield, l’un des auteurs de l’étude.

Quid de la perte du goût et de l'odorat ?

Si elles peuvent aussi être constatées chez l’enfant, l’agueusie (perte de goût) et l'anosmie (perte d’odorat) sans congestion nasale, symptômes caractéristiques du Covid-19, semblent être bien moins fréquentes chez l’enfant que chez l’adulte. Plusieurs hypothèses sont avancées : une expression moindre du gène ACE2 (gène mis en cause dans l’altération de l’odorat liée au Covid), difficulté, notamment chez un enfant en bas-âge, à se rendre compte et à rendre compte d’une perte d’odorat et de goût... En revanche, chez les enfants plus grands, le symptôme est bien présent, même si c'est de façon moindre que chez l'adulte.

Enfants et Covid long

La question de savoir si les enfants peuvent souffrir de symptômes persistants durant plusieurs semaines, voire pendant des mois après l’infection Covid, est complexe, et il n’y a pas encore de consensus à ce jour (comme pour le syndrome du Covid long chez les adultes, soit dit en passant). Certains spécialistes émettent des doutes quant à l’existence réelle d’une forme longue de la maladie chez les enfants. Ils font l’hypothèse d’une origine psychosomatique de ces troubles, renforcée par l’âge d’une part : difficultés à exprimer ses symptômes, troubles anxieux liés à l’adolescence... ; et par le contexte d’autre part, la pandémie ayant un impact psychologique important chez les plus jeunes. Des recherches sont bien sûr en cours.

Des symptômes d’un « Covid long » similaires à ceux des adultes ont été constatés en pédiatrie : fatigue, vertiges, maux de tête, troubles de l’attention et de la concentration, palpitations, maux de ventre et perte de goût et d’odorat. La plupart du temps, les enfants manifestant de tels symptômes auraient été très peu symptomatiques voire asymptomatiques au SARS-CoV-2. Difficile donc de dater de manière fiable la primo-infection au Covid, d’autant plus lorsque le test PCR revient négatif.

Lire aussi : Vaccination anti-Covid en Belgique : non-vaccinés, troisième dose... On en est où ?

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram