Comment maximiser vos congés jusqu’en décembre 2024

123m_vakantie_planning_kalender_2022.jpg

news Longs week-ends à la mer, city trips, vacances en famille… Pour profiter d’un maximum de jours de congé en 2024, il faut bien réfléchir à quand les poser. Voici comment optimiser vos congés et les faire concorder avec ceux de vos enfants (système francophone).

Bien poser ses congés en 2024

En Belgique, les salariés occupés à temps plein (5 jours par semaine) n’ont droit qu’à un minimum de 20 jours de congé légaux par an. Cette année, le 21 juillet, jour de la fête nationale, tombe un dimanche. Vous pourrez donc le récupérer à un autre moment. Vous aurez donc 21 jours à placer dans le calendrier.

Une semaine en avril 

La première semaine d’avril s’ouvre avec le lundi de Pâques. Si vous avez envie de mettre les voiles pendant 9 jours (du 30 mars au 7 avril 2024), cela ne vous coûtera que 4 jours de congé. Toutefois, si vous avez des enfants dans l’enseignement francophone, ils ne seront pas en vacances à ces dates. Gardez plutôt vos jours pour le mois de mai. 

Mai, un avant-goût des grandes vacances ?

Le nouveau calendrier scolaire a fixé les vacances de printemps (anciennes vacances de Pâques) du 29 avril au 10 mai 2024. Ces dates coïncident non seulement avec la fête du travail (mercredi 1er mai 2024) mais aussi avec le jeudi de l'ascension (9 mai 2024). 

  • En posant 8 jours de congé, vous pourrez profiter de 2 semaines complètes de vacances avec vos enfants.
  • En posant 4 jours, soit la première semaine soit la deuxième, vous pourrez faire une pause d’une semaine. 
  • Si vous préférez garder vos congés pour les grandes vacances et vous contentez de faire le pont, prenez 2 jours la première semaine pour profiter d’un long week-end de 5 jours et/ou simplement 1 jour, le 10 mai, pour vous poser un long week-end au soleil. 

Le lundi de la Pentecôte tombe quant à lui le 20 mai 2024. À vous de voir si vous voulez en profiter un peu ou beaucoup plus en prenant quelques jours cette semaine-là.

Voir aussi l'article : 4 conseils pour voyager zen en voiture avec des enfants

Août, faites le pont

Le 15 août 2024 tombe un jeudi. En prenant juste 1 jour de congé vous pourrez profiter de 4 jours de vacances (du 15 au 18 août).

Voir aussi l'article : Voyage en avion : quels médicaments sont autorisés en cabine ?

Une pause à la Toussaint ?

Le 1er novembre 2024 tombe le vendredi de la 2e semaine de vacances des petits francophones. C’est l’occasion de poser 4 jours de vacances s’il vous en reste. 

Vacances de Noël du 23 décembre au dimanche 5 janvier 2025

Le jour de Noël et le jour de l’an (1er janvier 2025) tombent au beau milieu de la semaine : le mercredi. Si vous voulez vous reposer après vos fêtes de Noël, prenez 2 jours de congé les 26 et 27 décembre. 

Voir aussi l'article : Le hygge : l’art d’être heureux en hiver

Besoin de plus de congés ?

Si vous estimez que vos congés légaux ne sont pas suffisants, vous pouvez peut-être vous inspirer des conseils suivants.

  • Récupérez vos heures supplémentaires. Selon votre secteur d'activité ou l'entreprise pour laquelle vous travaillez, vous pouvez choisir de récupérer vos heures supplémentaires sous forme de repos compensatoire. La récupération équivaut à des congés.
  • Achetez des congés supplémentaires. Dans certaines entreprises, vous pouvez acheter des jours de congé supplémentaires par le biais du plan cafétéria (système de rémunération flexible). Il s'agit de convertir une petite partie de votre rémunération (par exemple, votre prime de fin d'année) en congés supplémentaires.
  • Prendre un congé sans solde. Certains employeurs autorisent leur personnel à prendre un nombre limité de congés non rémunérés. Il est préférable de le préciser dans un accord écrit. Sachez toutefois que les congés non rémunérés auront une incidence sur votre prime de fin d'année ainsi que pour le calcul de vos congés légaux de l'année suivante. 
  • Prendre une pause carrière. Outre les congés thématiques que vous prenez pour vous occuper de votre enfant ou de votre partenaire malade, par exemple, vous pouvez également prendre un crédit-temps et même un congé de formation politique ou rémunéré. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un congé au sens strict du terme, vous n'êtes pas obligé de vous rendre au travail.

Voir aussi l'article : Statut, congés et indemnités : Quels sont les droits d’un aidant proche ?



Dernière mise à jour: février 2024
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram