14 trucs que vous vivez avec vos copines sans enfants

dossier Si vous êtes une jeune maman, mais que vos amies ne sont pas mères, il est possible que vous vous sentiez parfois un peu seule. Ou à tout le moins, plus toujours sur la même longueur d'ondes que vos copines. Pas simple de garder ses amitiés "comme avant" quand on devient maman!

1. Quand on vous propose d'aller boire un dernier verre, mais que vous avez juste envie de rentrer chez vous...

Soit vous invoquez la baby-sitter: "Arf, j'peux pas, je lui ai dit que je serai rentrée pour minuit..." Soit vous invoquez le papa: "Arf, j'peux pas, je lui ai promis que demain, c'est lui qui serait de grasse mat...'" Soit vous invoquez votre enfant: "Arf, j'peux pas, il va me réveiller à 6h..." Sinon, vous pouvez juste dire que vous avez envie d'aller vous coucher.

2. Vous rentrez chez vous à 23h30, alors que, cette fois, vous étiez trop motivée pour faire la fête

Vous la veille de la sortie: Vous le lendemain, à 23h17: Bon ben les filles j'crois que j'vais rentrer!

3. Vous pensez à vos copines en train de dormir pendant que vous changez une couche à 6h34 (du matin)

Vous savez, ces mêmes copines qui, hier soir, vous disaient "mais alleeeez viens!!! Ça te fera du bien!!!" Sauf que, le lendemain matin, c'est pas elles qui changent la couche pleine de caca à 6 du mat' à votre place. Soit elles pioncent, soit elles sont encore en train de faire la fiesta.

4. Votre meilleure amie vous envoie un message à 1h32 du mat'... Vous le lisez à 7h14, le lendemain matin. Un dimanche.

C'est un des principaux changements dans vos amitiés, quand on devient parent: vous n'avez juste plus le même rythme!

5. Vous n'avez plus les mêmes envies de sorties

On vous propose une grosse soirée chez des gens que vous ne connaissez pas, quand vous préférez un petit resto tranquille. Ok, de temps en temps, vous rêvez de faire la fête ou de refaire le monde jusqu'au bout de la nuit. Mais la plupart du temps, vous avez juste envie de moments cool avec vos copines. En journée, vos dimanches aprème riment davantage avec pique-niques, ballades pépères ou aires de jeux, qu'avec gueule de bois, Netflix sous la couette, débrief en pyj' de la soirée de la veille avec la copine qui a dormi à la maison.

6. Votre meilleure amie vous propose un ciné dans deux heures? Heu... comment dire...

Ça demande un peu d'organisation, un simple ciné pour vous. Chouchounet n'a rien de prévu pour pouvoir rester avec les kids? Sinon, la baby-sitter peut-elle venir en dernière minute? Vous avez ce qu'il faut dans le frigo pour elle et les enfants au fait?

7. Arrive ce moment où, par la force des choses, vos amies vous proposent moins de trucs qu'avant

Alors c'est pas de sortir comme avant qui vous manque, mais vos copines, tout simplement.

8. Vos centres d'intérêt communs sont quelque peu... comment dire... modifiés

Votre grand rentre à l'école dans une semaine, et, pour vous, c'est un grand événement, vous avez juste envie d'en parler. Mais vous avez parfois peur de les soûler avec vos histoires de crevasses-pipi-caca-nez qui coule-crèche-école-bêtises... De temps en temps, vous craquez et leur montrer quand même cette vidéo de votre baby qui est trop mignon quand il rit...

9. Vous ne réagissez plus de la même manière face à de gros sujets de discussion

L'allaitement, l'accouchement, l'avortement... Plein de "hot topics" peuvent être plus sensibles pour vous, pour x ou y raisons. Vous ne réagissez pas de la même manière à la fausse couche d'une collègue, ou aux critiques des femmes qui allaitent leur bébé longtemps. Bref, vous avez changé de point de vue, ou vous êtes plus sensible à certains sujets. Tout simplement.

10. Vous avez du mal à papoter au téléphone quand on vous appelle à 18h30

Vous avez déjà essayé de faire comprendre à vos copines que, entre 17 et 20h, votre deuxième journée commençait, avec le marathon repas-bain-histoire du soir-brossage de dents-pipi et au lit. Mais, tant qu'on ne l'a pas vécu soi-même, c'est impossible de se mettre à votre place. #seulslesparentssavent

11. D'ailleurs, les conversations qui durent des heures, sans interruption, c'est compliqué

"Ouais donc j'te disais... Marcel arrête de couper les cheveux de ta sœur! Oui donc, j'te disais, hier... Non, ça tu peux pas manger... Oui donc... merde attends, il en a mis partout!!!"

12. Vous avez un petit peu envie de pleurer quand votre amie vous dit qu'elle est "crevée en ce moment"

Une personne sans enfants qui vous dit qu'elle est fatiguée, c'est un peu comme dire "j'ai faim" à quelqu'un qui meurt de faim: c'est pas que c'est faux, le mec a vraiment faim, mais l'autre, il n'a pas mangé depuis 2 ans. Votre copine, elle est vraiment fatiguée, il ne s'agit pas de le nier, mais vous, vous n'avez pas dormi depuis 5 ans. Alors, avouez, vous avez déjà eu envie de lui dire "MAIS VA TE COUCHER!!! Tout de suite! Tu peux le faire toi!"

13. Vos copines vous ont déjà sorti "Oh c'est bon, tu les as voulus tes gosses, assume!"

Même lancée en rigolant, celle-là, c'est sûr, vous l'avez déjà entendue. Et, c'est sûr, ça vous a déjà un peu (beaucoup?) soulée.

14. Malgré tout, vous adorez voir vos copines sans enfants, aussi parce que, justement... elles n'ont pas d'enfants!

Ah les petites bouffes chez elles, au calme... Les discussions qui tournent autour d'autre chose que les enfants et la maternité... Leur gagaïtude devant les photos de votre marmaille... Si avec vos amies sans enfants, ça n'est plus tout à fait comme avant, c'est sûr, elles restent votre bouffée d'air frais! Suivez Minimi sur Instagram Lire aussi: Votre meilleure amie vient d'accoucher? Voici comment l'aider 5 preuves que vous avez une belle-mère fantastique  

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé

Dernière mise à jour: juillet 2022
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram