A quel point le cancer du pancréas est-il mortel ?

dossier

Le cancer du pancréas est l'un des cancers avec le taux de mortalité le plus élevé. Près de 90 % des patients décèdent dans les cinq ans qui suivent le diagnostic. Pourquoi les pronostics de la maladie sont-ils si mauvais ? Quels sont les symptômes ? Quels sont les traitements existants.

Chaque année, quelque 1800 Belges apprennent qu’ils souffrent d’un cancer du pancréas. Cette maladie frappe surtout les plus de 60 ans et les hommes un peu plus souvent que les femmes. Le cancer est très agressif et le diagnostic souvent tardif. Aux stades précoces, il ne provoque pratiquement aucun symptôme, ce qui lui vaut sa réputation de « tueur silencieux ».

Voir aussi l'article : Dépistage précoce : pour quels types de cancers ?

A quoi sert le pancréas ?

123-pancreas-kanker-10-12.jpg

Le pancréas est caché derrière l’estomac et a deux fonctions principales : il aide à décomposer les aliments dans vos intestins et régule votre taux de sucre dans le sang. 

  • La glande produit des enzymes digestives qui sont libérées dans le duodénum, où elles aident à décomposer les graisses, les glucides et les protéines sous une forme qui peut être absorbée par l'organisme. 
  • Le pancréas produit également de l'insuline et du glucagon, deux hormones essentielles à la régulation de la glycémie. L'insuline aide les cellules à absorber le glucose (sucre) présent dans le sang pour en tirer de l'énergie ou le stocker, tandis que le glucagon est libéré lorsque la glycémie est trop basse.

Voir aussi l'article : Pancréatite aiguë et chronique : inflammation du pancréas et complications

Symptômes du cancer du pancréas : difficiles à détecter

123_man_buikpijn_pijn_pancreas_2000.jpg

Les symptômes du cancer du pancréas sont peu spécifiques. Les signaux possibles sont : une douleur dans la partie supérieure de l’abdomen qui irradie dans le dos, une jaunisse, une perte de poids inexpliquée, de la fatigue, des problèmes digestifs, une perte d’appétit et des nausées. Quand le cancer du pancréas est enfin détecté, il a souvent envahi les tissus environnants ou d’autres organes, ce qui limite les chances de survie.

Voir aussi l'article : Cancer du pancréas : toujours difficile à reconnaître en raison de symptômes généraux

Différents types de cancer du pancréas

Le type de cancer du pancréas le plus courant est l'adénocarcinome (90 %). Cette forme de cancer se développe dans les cellules glandulaires de la paroi des canaux pancréatiques et se propage ensuite aux tissus avoisinants.

Le carcinome neuroendocrinien (5 %) se développe dans les cellules endocrines, qui produisent principalement des hormones telles que l'insuline et le glucagon. Ces tumeurs se développent plus lentement que les adénocarcinomes.

Les autres formes de cancer du pancréas, telles que les tumeurs acineuses, le pancréatoblastome et l'oncocytome malins sont rares.

Causes du cancer du pancréas

Bien que les chercheurs ne connaissent pas encore les causes exactes du cancer du pancréas, des études ont identifié plusieurs facteurs de risque :

  • Le tabagisme : Le tabagisme double presque le risque de cancer du pancréas.
  • Le surpoids ou l'obésité : les personnes en surpoids sont environ 20 % plus susceptibles de développer cette maladie que les personnes de poids normal.
  • Diabète de type 2 : un diabète de type 2 de longue durée est lié à un risque plus élevé de nombreux types de cancer, dont le cancer du pancréas.
  • Antécédents familiaux : les antécédents familiaux peuvent indiquer des mutations génétiques qui confèrent un risque accru de développer la maladie.

Voir aussi l'article : Cancer : les 7 causes ou facteurs de risque possibles

Voir aussi l'article : Quel lien entre l'obésité et le risque de cancer du sein ?

Quels examens pour le diagnostic?

En cas de suspicion de cancer du pancréas, il faut consulter votre médecin traitant. Il proposera une analyse du sang et peut-être des selles. Si nécessaire, il vous conseillera un spécialiste. Généralement, celui-ci effectue une échographie. Les ultrasons permettent de visualiser le pancréas. Des examens complémentaires sont possibles: CT-Scan, IRM, écho-endoscopie, PET-Scan et ERCP.

Traitement du cancer du pancréas

Seul 1 patient sur 5 peut envisager un traitement en vue d'une guérison.

Lorsque la tumeur n’est pas trop développée, le chirurgien peut procéder à l’ablation partielle ou totale du pancréas. On soumet parfois le patient à un traitement préalable de chimiothérapie et/ou de radiothérapie pour diminuer la taille de la tumeur. Après l’opération, on administre généralement une chimiothérapie pour limiter le risque de rechute. On peut parfaitement vivre sans pancréas mais on souffre alors de diabète, ce qui nécessite la prise de médicaments contenant des enzymes pancréatiques afin de pouvoir digérer certains aliments.

Une intervention chirurgicale peut aussi s’avérer utile en présence de métastases mais moins pour guérir définitivement le patient que pour limiter la croissance de la tumeur et atténuer les symptômes. La chimiothérapie peut également freiner le développement de la maladie. La radiothérapie permet de lutter contre la douleur, de maintenir la tumeur sous contrôle, localement, ou d’arrêter les saignements. Depuis quelques années, une nouvelle génération de thérapies combat les cellules cancéreuses avec beaucoup plus de précision.

Voir aussi l'article : Percée dans le traitement du cancer du pancréas grâce à un implant plus petit qu’un grain de riz

Sources :
https://www.kanker.be
https://www.allesoverkanker.be
https://www.uza.be


auteur : Andy Furniere - journaliste santé

Dernière mise à jour: février 2024
100 ans de fondation contre le cancer 100 ans de fondation contre le cancer
Fondation contre le Cancer

En 2024, la Fondation contre le Cancer célébrera son 100e anniversaire, sous le Haut Patronage de la Reine Mathilde. Depuis sa création son moteur a été la volonté de transformer l'espoir en victoire.

100 ans de fondation contre le cancer
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram