Du mal de gorge à la laryngite : que faire ?

Dernière mise à jour: mars 2022
Dans cet article
Du mal de gorge à la laryngite : que faire ?

dossier

De nombreuses personnes souffrent de maux de gorge en hiver. En général, un mal de gorge (aigu) est le résultat d'une infection par un agent pathogène (virus ou bactéries). Le système immunitaire répond alors par une inflammation.

Quelles sont les causes du mal de gorge ?

Le mal de gorge peut provenir d'une infection et d'une inflammation de la muqueuse de la gorge (pharyngite), des amygdales (amygdalite) ou du larynx (laryngite). Parfois, ces différentes infections et inflammations peuvent se produire ensemble. Lorsque la muqueuse de la gorge et les amygdales sont enflammées, on parle parfois d'angine. Le terme angine est parfois aussi utilisé pour désigner une infection de la gorge par une bactérie (streptocoque).

Le mal de gorge peut également être l'un des symptômes d'une autre maladie, comme un rhume, une grippe ou la rougeole. Parmi les autres causes possibles du mal de gorge aigu, citons l'irritation chez les fumeurs, la sécheresse ou les irritants, ou encore une mauvaise utilisation de la voix (cris ou hurlements).

Les adultes et les enfants en bonne santé guérissent généralement d'eux-mêmes d'un mal de gorge aigu en une semaine. Mais même s'il n'est généralement bénin, un mal de gorge peut être très gênant. Manger, boire et même avaler, par exemple, peuvent être très douloureux. Le traitement vise donc essentiellement à soulager les symptômes. 

Lire aussi : Mal de gorge : faut-il boire chaud ou froid ?

Comment soulager un mal de gorge ?

  • Reposez-vous beaucoup et, si vous le pouvez, prenez un arrêt maladie. Si vous vous sentez suffisamment en forme, vous pouvez aller à l'école ou au travail.
  • Buvez beaucoup. Les boissons chaudes comme la soupe, la tisane chaude avec du miel et un peu de citron sont recommandées. Les boissons froides ou la crème glacée peuvent également soulager la douleur. Soyez modéré avec l'alcool.
  • Dissolvez une cuillère à café de sel dans un verre d'eau chaude et gargarisez-vous avec plusieurs fois par jour.
  • Sucez un bonbon dur ou un glaçon pour stimuler la production de salive.
  • Les aliments liquides ou mous sont moins douloureux à avaler que les aliments durs.
  • Essayez d'éviter l'irritation de la gorge. Dans tous les cas, arrêtez de fumer.
  • La laryngite est soulagée en reposant la voix en ne parlant pas ou en chuchotant seulement.
  • Inhaler de la vapeur d'eau sous une serviette peut soulager les symptômes.
  • Un analgésique ordinaire aide à lutter contre la douleur et la fièvre. Prenez de préférence du paracétamol, un médicament sûr avec peu d'effets secondaires. Si le paracétamol ne suffit pas, vous pouvez essayer un autre analgésique comme l'ibuprofène ou le diclofénac. Il est préférable de ne pas utiliser de l'aspirine chez les jeunes enfants.
  • L'efficacité des sprays pour la gorge contenant des anesthésiques locaux ou des désinfectants n'a pas été prouvée. 
  • Les antibiotiques ne sont généralement d'aucune utilité et ne sont prescrits qu'en cas d'infection bactérienne ou pour les maux de gorge que chez les patients à haut risque, comme les cancéreux, les personnes souffrant de rhumatismes aigus, de maladies cardiaques ou d'une résistance générale réduite, ou en cas d'infection streptococcique dans une communauté fermée (école, maison de repos, etc.). 

Lire aussi : Inhalations de vapeur : pourquoi et comment faire ?

Quand consulter ?

Contactez ou prenez rendez-vous chez le médecin :

  • Si enfant de moins de 6 mois. Chez les tout-petits, le mal de gorge peut se manifester par une irritabilité et une agitation nocturne, et chez le nourrisson, par le fait de ne pas boire (ou de boire moins de la moitié de la normale).
  • Si le mal de gorge dure plus d'une semaine et ne s'atténue pas.
  • Si le mal de gorge réapparaît.
  • Si vous êtes de plus en plus malade.
  • Si le mal de gorge est accompagné de l'un des symptômes suivants :

            - fièvre (plus de 3 jours)
            - symptômes graves de maladie (tels que confusion, somnolence, nausées,                      vomissements, etc.)
            - s'il est très difficile ou impossible de boire ou d'avaler, ou s'il y a des                                problèmes d'ouverture de la bouche.
            - éruption cutanée sur le visage, la langue et/ou le torse
            - toux en "aboiement" pouvant évoquer une coqueluche
            - fatigue importante (plus de 7 jours)
            - ganglions du cou douloureusement gonflés.

  • Si vous souffrez d'une maladie chronique grave (par exemple, une maladie cardiaque, une maladie pulmonaire, etc.), si vous avez des rhumatismes aigus ou si vous avez une immunité réduite.

Lire aussi : Angine et pharyngite : quel médicament contre le mal de gorge ?

En exclusivité chez Medi-Market !	 	En exclusivité chez Medi-Market !

Les meilleurs produits solaires aux meilleurs prix, c'est en exclusivité chez Medi-Market !

J'en profite !
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram