Troubles de la personnalité : quels types et quels symptômes ?

Dernière mise à jour: novembre 2021
123m-straat-mensen-groep12-3.jpg

dossier Notre personnalité est l'ensemble de nos pensées, sentiments et comportements. Ceux-ci forment un modèle fixe et déterminent comment nous abordons la vie et comment nous traitons les gens et les situations. Lorsqu'il y a une insécurité dans l'attachement entre parents et enfants dans l'enfance, il y a plus de chance qu'un trouble de la personnalité se développe. 

Dix types différents de troubles de la personnalité et leurs symptômes

Le DSM-V (DSM-5), Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, est une classification des troubles mentaux publié par l'Association américaine de psychiatrie (AAP). Si le DSM est régulièrement controversé - la classification des maladies mentales (et leur traitement) étant par essence mise en question -, le manuel est devenu l'ouvrage de référence le plus utilisé dans le monde par les praticiens de la santé mentale, en complément de la CIM (classification internationale des maladies par l'OMS).

Le DSM-V décrit dix troubles de la personnalité.

  • Les personnes atteintes d'un trouble de la personnalité obsessionnelle compulsive ou d'un trouble obsessionnel compulsif (TOC) sont extrêmement perfectionnistes et s'efforcent de tout contrôler dans leur vie à un degré extrême. Elles éprouvent des sentiments de doute et de prudence injustifiés, de règles et d'ordre, d'exactitude et de rigidité excessives.
  • Les personnes atteintes d'un trouble de la personnalité dépendante sont très dépendantes, soumises et impuissantes et elles ne peuvent fonctionner que si elles sont constamment entourées, rassurées et soutenues. Elles subordonnent leurs propres besoins à ceux des autres et ont constamment peur de l'abandon.
  • Les personnes atteintes d'un trouble de la personnalité évitante sont timides, réservées et ont extrêmement peur de la critique, de l'humiliation et du rejet. En conséquence, elles éviteront les situations pouvant entraîner un jugement négatif.
  • Un trouble de la personnalité histrionique (autrefois appelé hystérie) se manifeste par une auto-dramatisation, un égocentrisme, une susceptibilité à la suggestion, une superficialité et une instabilité des émotions. Ces personnes recherchent constamment l'excitation et l'appréciation des autres. Elles exigent beaucoup d'attention et souffrent d'accès de colère irraisonnés. Elles nouent fréquemment des relations avec d'autres personnes, dont l'intensité est variable.
  • Les personnes atteintes d'un trouble de la personnalité narcissique pensent avoir des droits particuliers et sont donc insensibles aux besoins et aux sentiments des autres. Une personne atteinte de narcissisme exige une attention excessive et ne peut tolérer la critique.

Lire aussi : En couple avec un narcissique : les signes qui ne trompent pas

  • Les personnes atteintes du trouble de la personnalité borderline (trouble de la régulation des émotions) ont une image de soi très instable et, par conséquent, sont constamment ballottées par leurs émotions. Elles sont très impulsives, souffrent de crises de colère et développent des relations intenses mais éphémères avec les autres (lire cet article).
  • Les personnes atteintes du trouble de la personnalité paranoïaque sont extrêmement méfiantes à l'égard des autres et interprètent invariablement le comportement de leurs pairs de la manière la plus négative.
  • Les personnes souffrant d'un trouble de la personnalité antisociale se comportent de manière extraordinairement irresponsable. Elles ne tiennent pas compte des sentiments et des droits des autres, des normes de la société, de la moralité et de la loi. Elles sont facilement agressives et ont un faible sentiment de culpabilité.
  • Les personnes atteintes d'un trouble de la personnalité schizoïde sont des solitaires typiques : elles ne nouent pas de liens profonds avec qui que ce soit et préfèrent les activités solitaires. Elles sont insensibles aux éloges ou aux critiques, ainsi qu'aux normes et aux lois sociales.
  • Les personnes souffrant d'un trouble de la personnalité schizotypique sont également très autonomes, mais ont tendance à voir, faire et dire les choses d'une manière particulière. Elles sont souvent méfiantes, socialement anxieuses et ont des croyances étranges.

Lire aussi : Les symptômes de la schizophrénie

Sources
PsyQ
Te Gek !?
NPI

auteur : Sara Claessens - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram