ad

Trouble obsessionnel compulsif (TOC) : des signes dès l'enfance

Dernière mise à jour: mai 2012 | 5311 visites
pysch-angts-alleen-170_400_02.jpg

news Le trouble obsessionnel compulsif (Toc) affecterait davantage les adultes hypersensibles durant leur enfance, et déjà (très) attentifs à l’importance des rituels.

Ces recherches ont été conduites par une équipe du département de psychologie de l’université de Tel Aviv. En fait, les résultats de deux études ont été croisés (avec publication dans le « Journal of Behavior Therapy and Experimental Psychiatry »).

La première a concerné des parents d’enfants fréquentant l’école maternelle, qui ont rempli différents questionnaires sur le comportement de l’enfant, son niveau d’anxiété, ainsi que ses perceptions sensorielles, comme ses réactions au toucher ou lors de l’exposition à des goûts et des odeurs inhabituels. La seconde a porté sur quelque trois cents adultes, invités à évaluer leurs tendances aux Toc, leur niveau d’anxiété, ainsi que leur sensibilité présente et passée à la stimulation orale et tactile.

Une approche méthodologique complexe, donc, qui aboutit à la conclusion, indique Santé Log, que « les troubles obsessionnels compulsifs seraient signés dès l’enfance par certains signes d’hypersensibilité (en l’occurrence au toucher ou à l’odorat), associés à un respect infaillible des rituels de l’enfance, comme les horaires réguliers des repas, du bain ou encore de l’heure du coucher ».

Le Pr Reuven Dar, coordinateur de ces travaux, indique vouloir conduire des études de plus large envergure, afin de mieux cerner ce lien entre hypersensibilité durant l’enfance et Toc chez l’adulte. Il ajoute que les parents devraient surveiller les comportements trop obsessionnels ; et s’interroger « si vous voyez que votre enfant est très fidèle aux rituels, et qu’il devient anxieux s’il est incapable de les suivre ».


publié le : 13/03/2012 , mis à jour le 07/05/2012
ad
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci