Peut-on se baigner juste après avoir mangé ?

dossier

Vous l'avez sûrement déjà entendu, et peut-être même l'avez-vous dit à vos enfants : "Après le dîner, il faut attendre au moins une heure pour aller se baigner". Ce délai est-il justifié ?

Voir aussi l'article : Quel effet la natation a-t-elle sur votre corps ?

Nager après avoir mangé : danger ?

123-kinderen-zwemmen-zwembad-water-07-17.jpg

Selon une idée largement répandue, il ne faut pas aller nager juste après avoir mangé. Il conviendrait d'attendre une demi-heure, une heure voire deux heures pour éviter les risques de noyades.

En réalité, cette recommandation ne repose sur aucune preuve médicale. En 2011, le Conseil consultatif scientifique de la Croix-Rouge américaine s'est penché sur la question. Après une analyse approfondie de la littérature scientifique à ce sujet, l'organisation a pu conclure qu'aucune preuve ne confirmait un lien entre le fait de manger et le risque de noyade.

Voir aussi l'article : Contre la noyade, choisissez un maillot fluo !

D'où vient cette croyance ?

Cette croyance est basée sur plusieurs théories. Une première soutient que, lors du processus de digestion, la température corporelle augmente. Le risque de subir un choc thermique serait dès lors plus important. C'est ce qu'on appelle l'hydrocution. Le corps chaud entre en contact avec l'eau plus froide, ce qui peut provoquer un changement de température trop brutal pour le corps et causer un malaise. Cependant, la digestion n'entraîne pas une hausse de la température corporelle suffisamment conséquente pour représenter un danger. Par contre, le soleil et la chaleur de début d'après-midi sont un risque majeur d'hydrocution. Surtout, chez les enfants. Pour éviter le malaise, entrez toujours dans l'eau progressivement et mouille-vous la nuque, le front et le ventre avant de vous immerger complètement.

Une deuxième théorie évoque le fait que la digestion mobiliserait les ressources du corps (sang oxygéné) au détriment des muscles. Ce qui favoriserait les crampes musculaires et un risque de noyade. 

Voir aussi l'article : La noyade sèche n’existe pas

L'alcool : facteur de risque de noyade

Si votre repas a été arrosé de boissons alcoolisées, évitez la baignade. L'alcool et les drogues diminuent votre vigilance, votre coordination et vos capacités de réaction en cas de problème dans l'eau. De plus, leur consommation augmente les comportements à risque pouvant provoquer des blessures.

Voir aussi l'article : Eaux contaminées : les maladies des piscines et des rivières

Sources
https://scholarworks.bgsu.edu
https://www.la-tour.ch
https://www.bfu.ch
https://www.cdc.gov

auteur : Barbara Simon - journaliste lifestyle

Dernière mise à jour: août 2023
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram