Règles : pourquoi le sang est-il parfois brun ?

dossier

Vos règles en disent long sur votre état de santé. Certains experts les considèrent même comme un paramètre aussi important que la tension artérielle, le pouls et la température corporelle. La couleur de vos règles constitue un des indicateurs à tenir à l’œil. Que signifient des pertes brunes (ou pertes marron) durant le cycle menstruel ?

Voir aussi l'article : Pertes de sang en-dehors des règles : les causes possibles

Les couleurs des pertes de sang durant les règles

Getty_bloedverlies_menstruatie_2023.jpg

© Getty Images

Il est normal que la durée, la consistance et la couleur des règles varient lors de vos menstruations. Par exemple, les saignements peuvent être aqueux un jour puis épais et poisseux le lendemain. Si les règles sont plutôt roses, cela veut dire que votre taux d'œstrogène est bas. Des saignements jaunâtres peuvent indiquer une carence en certains nutriments et un sang blanchâtre est un signe d’anémie. Une maladie sexuellement transmissible (IST) peut entraîner un saignement gris-rouge. Le rouge vif est la couleur que devraient normalement avoir vos règles.

Voir aussi l'article : Infections sexuelles (IST) : la trichomonase, si fréquente et si peu connue

Quelles sont les causes possibles des pertes brunes durant les règles ?

Vous n’avez aucune raison de vous inquiéter si vos règles sont brunes. Il s’agit des restes de la muqueuse utérine et du sang de la menstruation. Comme ce sang reste plus longtemps dans le corps, il s’oxyde et prend une couleur brun foncé, voire noire. Le phénomène se produit généralement à la fin des règles.
Certaines formes de contraception peuvent également donner lieu à des saignements foncés, avant, pendant et même entre les règles. Pourquoi ? Parce que les contraceptifs influencent le taux hormonal.

Voir aussi l'article : Endométriose : quels sont les symptômes les plus fréquents ?

Quand une menstruation brune n’est pas normale ?

Si, lors de vos règles, des pertes de sang brun s'accompagnent d’autres symptômes, mieux vaut en parler à votre médecin. C’est le cas dans les situations suivantes :

  • Vous êtes enceinte et vous avez des saignements bruns.
  • Consultez un gynécologue si les pertes marrons s’accompagnent de règles qui durent plus de sept jours, s’il s’écoule moins de 21 jours ou plus de 35 jours entre deux cycles, si vous n’avez pas de règles depuis plus de trois à six mois d’affilée ou si vous souffrez de pertes de sang (spotting) entre les règles, si vous avez mal au vagin ou au bas-ventre, si vous souffrez de fièvre ou de fatigue.
  • Une menstruation brune peut être le symptôme du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). Dans ce cas, vous présentez peut-être des cycles irréguliers, une croissance anormale de vos cheveux, un surpoids, de l’acné, de l’infertilité et des kystes aux ovaires.
  • Des pertes marron peuvent aussi être le symptôme d’une mycose ou d’une maladie sexuellement transmissible (MST), comme la gonorrhée ou la chlamydiose.
  • Parfois, c’est le signe d’une inflammation, par exemple d’une vaginite ou d’une cervicite, ou encore, dans des cas très rares, d’un cancer du col de l’utérus.

Voir aussi l'article : Pertes marron en début de grossesse: nidation ? Fausse couche ou règles anniversaire ?

Sources :
https://www.gezondheidsnet.nl
https://www.healthline.com

auteur : Sara Claessens - journaliste santé

Dernière mise à jour: mai 2023
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram