Comment reconnaître la glaire cervicale au moment de l’ovulation ?

dossier La glaire cervicale est un fluide sécrété par le col de l'utérus tout au long du cycle menstruel. Elle joue un rôle clé dans le processus de fécondation. Pour les femmes qui essaient de tomber enceintes, observer attentivement la texture et la couleur de la glaire cervicale permet d’identifier le moment de l’ovulation. Cette méthode est parfois appelée la méthode Billings. Comment reconnaître la glaire cervicale en période de fertilité maximale ? 

Qu'est-ce que la glaire cervicale ?

Getty_buik_vrouw_lingerie_2023.jpg

© Getty Images

La glaire cervicale est un mucus sécrété par les glandes du col de l'utérus sous l’influence des oestrogènes. Cette glaire change d’aspect tout au long du cycle menstruel afin de favoriser ou non la fécondation de l’ovule par le spermatozoïde. Elle joue un rôle crucial à bien des égards.

Au moment de l’ovulation : 

  • Elle assure la protection des spermatozoïdes contre l'acidité du vagin. 
  • Elle facilite leur circulation dans l’utérus.
  • Elle joue un rôle dans leur processus de maturation avant fécondation.
  • Elle filtre les spécimens anormaux.

En dehors de l’ovulation :

  • Elle obstrue l’entrée du col pour bloquer le passage aux spermatozoïdes.

De plus, la guerre cervicale protège en permanence l’utérus contre d’éventuelles infections.

Quelle est la différence avec les pertes blanches (leucorrhées) ?

Les pertes blanches ou leucorrhées physiologiques sont un mélange d’écoulements vaginaux englobant non seulement la glaire cervicale mais aussi les sécrétions d’autres glandes et les écoulements laiteux causés par la desquamation du vagin. Elles permettent d’hydrater, de lubrifier, de nettoyer et de protéger le vagin en permanence.

Voir aussi l'article : Les pertes blanches (leucorrhées)

Comment reconnaître la glaire cervicale au moment de l’ovulation ?

Pendant le cycle menstruel, la glaire cervicale subit des changements significatifs en termes de texture, de quantité et de couleur. Ces variations sont étroitement liées aux fluctuations hormonales qui se produisent tout au long du cycle.

  • Après les règles : juste après la menstruation, la glaire cervicale est généralement absente ou présente en petites quantités. Le col de l'utérus est souvent décrit comme fermé. Le niveau de fécondité est au plus bas.
  • Phase pré-ovulatoire : à mesure que le cycle progresse, la glaire devient plus abondante, plus collante et plus crémeuse. Cependant, elle n'est pas encore propice à la survie des spermatozoïdes. Le niveau de fertilité est faible.
  • Ovulation : le pic de fertilité survient pendant la période d'ovulation. À ce stade, la glaire cervicale devient abondante, transparente, glissante et « élastique ». Sa texture et sa couleur sont souvent comparées à celle du blanc d'œuf cru. C'est le moment optimal pour concevoir car la glaire cervicale facilite le déplacement des spermatozoïdes à travers le col de l'utérus et l'utérus pour atteindre l'ovule.
  • Phase post-ovulatoire : après l'ovulation, la glaire cervicale devient à nouveau plus collante pâteuse/crémeuse et moins abondante. Le col de l'utérus se ferme progressivement, signalant la fin de la période de fertilité.

Comment l’observer ?

Reconnaître la glaire cervicale au moment de l'ovulation peut être un moyen naturel de déterminer les périodes les plus fertiles pour ceux qui essaient de concevoir. Pour l’observer, mettez un peu de sécrétion entre votre pouce et votre index. Décollez ensuite lentement vos doigts. Si la glaire s’étire comme un élastique, cela signifie que vous êtes fertile. Vous pouvez également confirmer vos observations en utilisant un test d'ovulation.

Voir aussi l'article : Test d'ovulation: comment ça marche?

Problèmes d’infertilité liés à la glaire cervicale

Les problèmes d'infertilité liés à la glaire cervicale peuvent se manifester lorsque la qualité ou la quantité de la glaire cervicale n'est pas optimale, ce qui peut empêcher les spermatozoïdes de pénétrer dans l’utérus et d’atteindre l’ovule :

  • Sécrétion insuffisante : si la production de glaire cervicale est insuffisante, cela peut affecter la survie des spermatozoïdes dans le tractus reproducteur féminin et entraver leur déplacement.
  • Infections cervicales : Les infections, telles que les infections à levures ou les infections sexuellement transmissibles, peuvent modifier la composition de la glaire cervicale. Elle devient moins favorable à la survie des spermatozoïdes. 
  • Sténose cervicale : Il s’agit d’un rétrécissement ou de l’obstruction du passage du col de l’utérus. Des cicatrices en sont souvent la cause. Elles sont généralement dues à des interventions chirurgicales antérieures, des infections ou d'autres problèmes structurels.

Voir aussi l'article : Vous êtes réglée alors que vous essayez de faire un bébé ? 7 conseils pour rester positive.

Sources :

https://www.msdmanuals.com
http://www.cngof.net
https://www.med.unc.edu
https://www.webmd.com



Dernière mise à jour: novembre 2023
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram