Le jeûne intermittent, comment ça marche ?

dossier

Depuis toujours, les gens cherchent comment maigrir, de préférence le plus rapidement possible. De plus en plus de personnes s'adonnent au jeûne intermittent et pour le moment, il ne semble pas y avoir de fin à cette avancée. Mais est-ce vraiment si bon pour nous ?


Voir aussi l'article : Poids et santé : les effets positifs du jeûne intermittent

Qu'est-ce que le jeûne intermittent ?

123_vasten_dieet_klok_bord_2019.jpg

La forme la plus populaire de jeûne intermittent respecte la règle 16/8. Cela signifie qu’en journée, durant huit heures, vous mangez normalement, puis vous vous abstenez d’ingérer toute nourriture pendant seize heures.

Il y a aussi le jeûne en jour alterné. On se nourrit pendant 12 heures et on jeûne pendant 36 heures. Certains renoncent à toute alimentation pendant ces 36 heures mais une étude a montré qu’on pouvait obtenir le même effet en ingérant 500 calories.

Les nutritionnistes conseillent aux personnes souhaitant maigrir de ne plus rien consommer dans les deux à trois heures précédant le coucher. En revanche, on peut continuer à boire, y compris pendant le jeûne, à condition qu’il s’agisse de boissons peu caloriques.

Voir aussi l'article : Régime : on mange ce qu’on veut, mais pendant 4 ou 6 h par jour

Les règles du jeûne intermittent

Ce régime n’impose aucune règle sur les aliments mais recommande malgré tout les fruits et légumes (congelés), les céréales complètes comme le quinoa et l’avoine, ainsi que les protéines maigres, qu’on trouve notamment dans le poissons, les fèves, les lentilles et les œufs. Il ne faut pas se priver de graisses saines, présentes, par exemple, dans les avocats, l’huile d’olive, les noix et les graines.

Voir aussi l'article : Maigrir et ne pas grossir : quel est le meilleur régime ?

Avantages

Le jeûne intermittent stimule le métabolisme, permettant ainsi de brûler de la graisse sans perdre de masse musculaire. Il diminuerait la tension artérielle, serait bon pour le cerveau, le foie et le taux de glucose, il réduirait le risque d’attraper certaines maladies et augmenterait même la durée de vie mais les scientifiques soulignent que des études supplémentaires sont nécessaires avant d’entériner cette liste d’avantages.

Voir aussi l'article : Maigrir : avantages et inconvénients du régime cétogène

Quels sont les risques de ce régime ?

En faisant fi de sa faim, on s’expose à la fatigue, à une faiblesse générale, à des vertiges. Ces phénomènes sont plus fréquents au début du régime. Autre risque : se "gaver" dès que votre montre vous le permet, ce qui peut provoquer des remontées acides, entre autres problèmes.

Une étude menée sur des souris a révélé que le jeûne intermittent pouvait avoir un impact négatif sur la fertilité des femmes. Par contre, ce régime serait utile dans la prévention du diabète de type 2, même si on déconseille le jeûne intermittent aux malades ou aux personnes souffrant d’un trouble de l’alimentation. Prudence donc, avec ce type de régime.

Voir aussi l'article : Témoignage : « Les pilules amaigrissantes ont failli me coûter la vie »

Sources :
www.healthline.com
www.medicalnewstoday.com
www.health.harvard.edu/

auteur : Sofie Van Rossom - journaliste santé

Dernière mise à jour: septembre 2022
Tous au cinéma le 4 février ! Tous au cinéma le 4 février !
Fondation contre le Cancer

A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, les cinémas reverseront, par ticket vendu, 1€ à la Fondation contre le cancer. Alors, ce jour-là, en famille ou entre amis au cinéma !

Plus d’info
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram