Les solutions contre les verrues

Dernière mise à jour: mai 2019 | 45776 visites
Dans cet article
Les solutions contre les verrues

dossier Une verrue est une infection de la peau d'origine virale, inoffensive, qui disparaît spontanément dans la plupart des cas. Néanmoins, elle peut présenter un caractère très gênant et provoquer des douleurs. Quels traitements permettent d'en venir à bout ?

Le virus à l'origine de cette excroissance bénigne est le papillomavirus humain (HPV). Une forte proportion d'enfants et d'adolescents sont porteurs de verrues aux mains et aux pieds, souvent contractées à la piscine ou dans les douches de la salle de gymnastique (le HPV pénètre plus facilement dans une peau gorgée d'eau). Les verrues peuvent être localisées sur l'ensemble du corps : doigts, dos de la main, plante des pieds, jambes, bras, visage, organes génitaux... Souvent, un micro-traumatisme favorise l'infection.

En règle générale, les douleurs ne sont pas causées par les verrues elles-mêmes, mais par la compression (saisir un objet avec la main...) ou le frottement (semelle de la chaussure...).

Les types de verrues

La verrue vulgaire (verruca vulgaris) : la plus classique.

La verrue plane (verruca plana) est proche de la verrue vulgaire, mais sans l’effet granuleux ou rebondi. On l’observe souvent chez les enfants sur les lèvres, le nez et les paupières.

La verrue plantaire (verruca plantaris) : elle peut être unique, profonde et très douloureuse à la marche.

Le molluscum contagiosum : il ne s'agit pas à proprement parler d'une verrue, mais d'une lésion virale (pox virus) de petite taille, avec une pointe en son centre. L'atteinte peut être largement disséminée sur le corps et l'infection concerne essentiellement les enfants.

La verrue génitale (condylome) : elle se présente sous la forme de petites grappes. Elle est brillante, couleur peau et forme une protubérance sur l’anus ou sur les organes génitaux. La verrue génitale est particulièrement contagieuse, lors de la pénétration ou de la pratique du sexe oral.

Que peut-on faire soi-même ?

zwembad-sport-170_400_02.jpg
• Eviter autant que possible de marcher pied nus dans une salle de sport, dans une douche collective, au bord de la piscine... : les chaussons de protection (en latex souple, en plastique dur...) permettent d'éviter le contact avec les surfaces souillées.

• Si vous présentez des verrues, n'y touchez pas car elles pourraient se disséminer. Lavez-vous les mains à l'eau et au savon si vos doigts ont été en contact avec les lésions.

• Sauf si la verrue pose un réel problème (douleur, aspect esthétique...), il n'est pas nécessaire de la traiter, puisqu'elle finit - en général - par disparaître d'elle-même. On peut appliquer une crème surgrasse pour hydrater la peau alentour.

Les traitements médicaux

L’acide salicylique

Les pommades à base d’acide salicylique permettent une desquamation de la verrue mais elles sont irritantes pour la peau saine : il s'agit d'appliquer uniquement sur la verrue, une ou deux fois par jour, et de recouvrir avec un pansement. La disparition de la verrue peut prendre beaucoup de temps...

Le gel « freeze »

Les gels « freeze », appliqués directement sur la verrue, permettent une sorte de cryothérapie à domicile. La verrue ne disparaît que rarement du premier coup, mais les résultats sont en général convaincants après quelques tentatives. Attention ici aussi à ne pas irriter la peau alentour.

La cryothérapie

La verrue est « gelée » à l’azote liquide. Cette intervention doit être pratiquée par un médecin. Une douleur est ressentie au moment même, mais s'estompe rapidement. Le succès n'est pas garanti, et il est fréquent que le traitement soit à répéter.

La brûlure

Un courant électrique est appliqué sur la verrue. La méthode est efficace mais très douloureuse, et elle est d'ailleurs peu pratiquée.

Le curetage

L’élimination de la verrue est réalisée par grattage et sous anesthésie locale. L'instrument de curetage se présente sous la forme d'une petite cuillère. Après ablation de la verrue, la plaie est désinfectée et recouverte d'un pansement.

La thérapie au laser

Il s’agit de la technique de référence pour les verrues récalcitrantes aux autres traitements, mais le coût financier est en conséquence.


publié le : 27/04/2011 , mis à jour le 22/05/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci