Constipation: l’importance d’un bon microbiote intestinal

Dernière mise à jour: janvier 2022

dossier

Boire plus d’eau, manger des fibres, avoir une activité physique… Pour la plupart, nous connaissons les règles d’hygiène élémentaires d’un bon transit intestinal. Mais parfois, elles ne suffisent pas à se débarrasser d’une constipation chronique. Compléter ces mesures avec une prise de probiotiques par exemple, pourrait vous aider à retrouver une digestion confortable. 

La digestion, une assocation d’actions chimiques et mécaniques

vrouw_buikpijn_dokter.jpg
Lorsque vous mangez, les aliments sont d’abord broyés dans votre bouche par la mastication, avec la salive. Ils sont ensuite brassés et dégradés par les sucs gastriques dans l’estomac, puis progressent jusqu’au duodénum : les sucs digestifs secrétés par le foie et le pancréas prennent le relais pour y transformer les aliments en nutriments. Ces nutriments essentiels sont alors absorbés par les parois de l’intestin grêle. Le reste, c’est à dire les résidus non assimilables par l’organisme, continue son chemin dans le gros intestin, où il va fermenter sous l’action de la flore bactérienne. C’est là qu’intervient l’eau ! En effet, cette dernière est absorbée pour former les selles, en les rendant plus compactes.

Enfin, les aliments progressent dans le tube digestif par ce qu’on appelle des mouvements péristaltiques, sorte d’ondulations qui permettent à vos organes de se contracter, et de faire avancer le bol alimentaire. Vous pouvez ressentir 2 à 3 fois par jour une envie d’aller à la selle, sous l’effet de ces contractions, du côlon notamment. C’est là que se joue la dernière étape de la digestion : l’évacuation des selles par l’anus.

Quand la constipation s’installe

Il arrive que la machine s’enraye et, pour différentes raisons, vous avez des difficultés à évacuer les selles de façon régulière : c’est la constipation. Tout le monde a été constipé au moins une fois dans sa vie, et les symptômes sont connus de tous : selles moins fréquentes (moins de trois fois par semaine), dures et peu abondantes, difficiles à évacuer, avec parfois un sentiment d’expulsion incomplète. À cela peuvent s’ajouter douleurs abdominales (mal de ventre), ballonnements et flatulences.

La constipation est donc particulièrement inconfortable, et peut altérer considérablement la qualité de vie, encore plus si elle devient chronique.

Probiotiques et flore intestinale

123m-darmflora-7-7-20.jpg
Il y a quelques années, on a mesuré toute l’ampleur de l’importance des bonnes bactéries, celles qui composent le microbiote intestinal, essentiel à la bonne assimilation par l’organisme des nutriments et donc, à la santé en général. Cette flore bactérienne, très riche, est composée de milliards de micro-organismes qui se regroupent sous le terme de probiotiques. Ils travaillent comme autant de petites fourmis qui assurent différentes fonctions, dont celle d’assurer l’équilibre bonnes bactéries vs mauvaises bactéries.

Sans surprise, les probiotiques participent au confort digestif, en améliorant l’action de la flore intestinale dans l’élimination des déchets. Ils participent à reconstruire une flore intestinale mise à mal par le stress, la prise de certains médicaments, la fatigue ou une mauvaise alimentation... On appelle ça un réensemencement intestinal.

Probiotiques, plantes, fibres... Comment lutter en douceur contre la constipation ?

L’alimentation apporte naturellement probiotiques et fibres. Les produits laitiers fermentés (yaourts, fromage), certains légumes (artichaut, basilic, poireaux...), le germe de blé et la levure de bière contiennent des probiotiques. Les fruits, les légumes et légumineuses, ainsi que les céréales complètes sont riches en fibres. 

Vous pouvez également réaliser une cure au moyen de compléments alimentaires. Certaines souches probiotiques appartenant aux bifidobactéries et lactobacilles ont en effet démontré des effets bénéfiques chez les patients souffrant de constipation et d’inconfort intestinal. 

L’idéal ? Une action en symbiose avec d’autres substances actives, contenues par exemple dans certaines plantes naturelles, qui optimisent l’amélioration du transit intestinal. Vivaflore Transit est un complément alimentaire à action laxative douce. Véritable cocktail de plantes riches en fibres, aux propriétés multiples (drainantes, apaisantes, antiseptiques...) et de bonnes bactéries (ferments lactiques et levure de bière), sa formule permet de retrouver rapidement et durablement une digestion efficace et un confort intestinal.

                                          En collaboration avec Superdiet

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram