Comment la construction (bio)écologique peut-elle influencer votre santé ?

Dernière mise à jour: décembre 2021
Dans cet article
Comment la construction (bio)écologique peut-elle influencer votre santé ?

dossier

Ce n'est peut-être pas un élément auquel vous pensez immédiatement lorsque vous choisissez des matériaux de construction, mais la façon dont vous construisez votre habitat peut avoir un impact sur votre santé. Nous passons 80 à 90% de notre temps à l'intérieur (y compris le sommeil), dont 70% dans notre propre maison. Il n'est donc pas surprenant que vous soyez gêné par l'humidité, les moisissures et les acariens qui vivent dans certains matériaux de votre maison.

Impact sur la santé

Certains problèmes de santé peuvent être causés par des défauts dans les systèmes de chauffage et de ventilation, par les polluants présents dans certains matériaux de construction, les composés organiques volatils (COV) et les moisissures, ou par l'utilisation de produits chimiques industriels.

  • L'humidité et les moisissures peuvent entraîner des problèmes respiratoires et de l'asthme. Les personnes vivant dans des bâtiments insalubres ont 40% de risques supplémentaires de souffrir d'asthme.
  • Un environnement de vie humide est particulièrement néfaste pour les enfants. Les enfants qui ont vécu dans une maison humide au cours des 3 à 5 dernières années ont deux fois plus de risques de souffrir de problèmes respiratoires, d'asthme ou de bronchite que les enfants non exposés.
  • Le risque de cancer et de maladies cardiovasculaires peut être accru par certains matériaux de construction. Par exemple, le radon, un gaz radioactif émis par certains matériaux de construction, est associé à un risque accru de cancer du poumon lorsqu'il est présent en fortes concentrations.
  • Les bâtiments insalubres peuvent également réduire notre productivité et notre bien-être général en raison de facteurs tels qu'une mauvaise qualité de l'air intérieur, des températures inconfortables ou des niveaux élevés de bruit ambiant. Cela peut se traduire par un mal-être, une baisse des performances et un inconfort général.

Lire aussi : Humidificateurs d’air : pas toujours bons pour la santé

Construire avec les bons matériaux

123_ecologischbouwen_2021.jpg
  • Les matériaux renouvelables ou « améliorables » : matériaux constitués entièrement ou en grande partie de matières premières améliorables. Ce sont des matières premières qui peuvent être cultivées sur terre et qui proviennent donc de l'agriculture et de la sylviculture. Exemples : lin, chanvre, paille, laine de mouton, liège, roseau, bois, flocons de papier, coton, noix de coco, bambou, amidon, huile de lin...
  • Les matières minérales. Ces matériaux sont le plus souvent fabriqués à partir de minéraux de surface et appartiennent également à la catégorie des matériaux naturels. Ils sont largement disponibles dans le monde entier : sable, argile, limon, autres matériaux terrestres, eau... ou en stock limité comme les métaux dits des "terres rares".

Ce qu'il vaut mieux éviter ? Les matériaux synthétiques à partir de matières premières fossiles que l'on trouve dans les isolants durs : les matières premières (pétro)chimiques.

Lire aussi : Maison : construire et rénover sainement

6 conseils pour vivre bio-écologiquement

  • Vous vivez en appartement ou maison mitoyenne ? Dites-vous que vous faites des économies, puisque les maisons individuelles consomment plus d'énergie, en termes de valeur d'isolation. On dit qu'il est finalement plus écolo de vivre en ville qu'à la campagne, pour diminuer son empreinte carbone. Ce qui est certain, c'est que moins chauffer et moins circuler en voiture est plus écologique.
  • Construire ou rénover avec autant de matériaux de construction bio-écologiques que possible.
  • Fournir un bon concept énergétique : bonne compacité, bonne orientation et tamponnement, bien isolé et ventilé.
  • Fournir des installations de base, des techniques et des appareils ménagers économes en énergie et à faible consommation d'énergie.
  • Utiliser des installations, des techniques et des appareils ménagers économes en eau.
  • Enfin, un bâtiment bio-écologique bénéficie d'un climat intérieur sain et offre une sécurité suffisante.

Lire aussi : Poêle à bois : un risque pour la santé ?

Sources
vibe.be
env-health.org

auteur : Sara Claessens - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram