Maison : construire et rénover sainement

Dernière mise à jour: décembre 2018 | 487 visites
123h-klussen-verbouwen-huis-gereedschap-11-18.jpg

conseil Nous passons en moyenne 85% de notre vie dans un espace intérieur, où l'air est souvent plus pollué qu'à l'extérieur, en raison de la présence de matériaux et de produits nocifs. Mais il est possible d'agir, que ce soit lors de la construction ou de la rénovation. Voici nos conseils.

Les matériaux de construction, les matériaux isolants, le bois, les revêtements de sol, les peintures et vernis, les colles... : tout cela peut libérer des substances organiques volatiles et des particules, non seulement pendant les travaux de construction ou de rénovation, mais également longtemps après. De nombreux composés organiques volatils dégagent des odeurs et provoquent des maux de tête et des irritations des yeux et des muqueuses. Parfois, vous sentez leur présence en fortes concentrations (odeur de peinture, par exemple), mais vous pouvez également ne pas les remarquer.

Les matériaux de construction

Choisissez des panneaux à faibles émissions. Les panneaux OSB et le contreplaqué sont préférables aux panneaux MDF classiques. Avec une couche de peinture ou un revêtement imperméable sur les plaques, vous limitez les émissions de substances volatiles.

N'utilisez pas de panneaux de particules dans des endroits chauds comme à proximité d’un radiateur ou dans des pièces humides (cuisine, salle de bains...).

Certains matériaux de construction portent un label. Ils répondent à un certain nombre de critères environnementaux et de durabilité. Vous trouverez ici des informations sur les labels pour les constructions écologiques et saines.

Les matériaux sans label peuvent également répondre à un certain nombre de critères environnementaux et de durabilité. Vous pouvez vous en assurer en consultant l'étiquette ou en contactant le fabricant ou le fournisseur.

Les colles

De nombreux matériaux de construction contiennent de la colle (panneaux de particules, MDF...). Vous pouvez choisir d'utiliser des matériaux de construction contenant moins de colle, ce qui signifie que moins de composés organiques volatils se répandront dans votre maison.

Utilisez de préférence des colles à dispersion aqueuse et pas des colles à base de solvants.

La peinture et le vernis

Utilisez une peinture contenant le moins de solvants possible. En règle générale, les peintures à base d’eau contiennent moins de composés organiques volatils que les peintures à base de solvants. Cependant, les propriétés des produits à base d’eau et à base de solvants ne sont pas les mêmes : vous devez donc bien vous informer avant de commencer.

Les peintures à base d’eau sont moins nocives pour la santé et l’environnement, mais contiennent quand même des substances susceptibles, par exemple, de contaminer l’eau.

N'achetez pas plus de peinture que nécessaire et ne versez aucun résidu dans l'évier. Les restes de peinture, laque et vernis font partie des petits déchets dangereux à porter au parc à conteneurs.

Évitez d'utiliser des produits de préservation du bois en choisissant un type de bois adapté à l'utilisation envisagée. Si vous souhaitez tout de même utiliser ces produits (en extérieur), optez pour des produits non chimiques ou protégez le bois en le finissant avec une peinture ou du vernis.

Les revêtements de sol

Lors de l'installation de revêtements de sol, utilisez de préférence des systèmes clipsables, vissables ou clouables. Les adhésifs contiennent des composés organiques volatils malsains. Si vous utilisez de la colle, préférez-en une à base d’eau.

Les meubles

Évitez autant que possible les panneaux de particules et autres matériaux composites de bois. Ceux-ci sont relativement peu coûteux et faciles à utiliser, mais ils peuvent émettre du formaldéhyde, ce qui peut provoquer une irritation des yeux et de la gorge.

Vous pouvez choisir un matériau avec un label répondant à un certain nombre de critères environnementaux et de durabilité.

Protégez-vous

Lors de travaux de construction ou de rénovation, il se dégage souvent beaucoup de poussière qui peut être nocive ou irritante pour les voies respiratoires. La poussière peut également contenir des substances nocives qui pénètrent dans le corps. Les fibres provenant de matériaux isolants et de matériaux de construction contenant de l'amiante sont également nocives pour la santé.

Si vous effectuez des travaux au cours desquels des poussières ou des fibres sont libérées (ponçage, meulage, travaux d'isolation, travaux de démolition...), il est préférable de porter un masque de protection. Choisissez un masque contenant un filtre à charbon actif. Ce type de masque non seulement bloque la poussière, mais filtre également les composés organiques volatils.

Pour les activités pouvant dégager des gaz nocifs (peinture, traitement des sols...), protégez-vous au moins avec un demi-masque.

Aérez

Les travaux de construction ou de rénovation entraînent généralement une augmentation des composés organiques volatils dans votre maison. C'est pourquoi il est important de ventiler intensément la pièce ou de ventiler chaque fois que vos matériaux de construction, peintures, colles..., ont été utilisés. Une bonne ventilation est toujours importante, car même après le travail, des concentrations élevées de composés organiques volatils peuvent être libérées des matériaux pendant une longue période.

Quel que soit le type de peinture que vous utilisez, une ventilation maximale après travaux est indispensable. Pour les peintures à base de solvant, ceci est nécessaire pour dissiper les composés organiques volatils. Avec les peintures à base d’eau, les risques de formation de moisissures sont plus élevés. Par conséquent, des substances ont été ajoutées à ces peintures pour empêcher la formation de moisissures. La ventilation est donc tout aussi importante dans les peintures à base d’eau que dans les peintures à base de solvant.

Vous avez placé de nouveaux revêtements de sol ? Ventilez la pièce autant que possible. De cette façon, vous évacuez les substances nocives de votre maison et veillez à ce qu'il y ait suffisamment d'air sain.

Après avoir installé des nouveaux meubles, vous devez toujours bien ventiler. De nombreux meubles contiennent des composés organiques volatils nocifs, qui sont également libérés lorsque les meubles sont dans votre maison depuis longtemps.


publié le : 05/12/2018 , mis à jour le 04/12/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci