De l'aspirine tous les jours : une prévention contre le cancer ?

Dernière mise à jour: septembre 2021
123-pil-aspirine-paracetam-10-18.png

news La prise quotidienne d'aspirine à titre préventif peut réduire le risque de divers types de cancer, mais elle n’est pas sans risques d’effets secondaires graves.

A ce stade de la recherche, des investigations supplémentaires sur l'utilisation de l'aspirine dans la lutte contre le cancer sont donc nécessaires.

La recherche montre que la prise quotidienne d'une aspirine pendant dix ans réduirait le risque de cancer, et en prévention secondaire, d’infarctus et d'accident vasculaire cérébral (AVC) sur une période de 15 ans de 7% chez les femmes et de 9% chez les hommes. Le risque de mortalité sur une période de 20 ans serait réduit de 4%.

Cette baisse du risque concerne plusieurs types de cancer : le risque de cancer du côlon serait réduit de 30%, celui de cancer de l'œsophage de 25%, celui de cancer de l'estomac de 25% et celui de cancer du sein et de cancer de la prostate de 5%. Une aspirine quotidienne réduirait même le risque de cancer du pancréas de près de 50%.

Contrôle les tumeurs pour le cancer de l'intestin

L'effet bénéfique de l'aspirine sur le cancer colorectal a été démontré par plusieurs recherches, mais il ne s'applique qu'à certaines formes de ce cancer. On peut supposer que le cancer du côlon est le résultat d'une inflammation du côlon. Une inflammation chronique peut endommager le matériel génétique des cellules (ADN), entraînant leur multiplication incontrôlée et la formation de tumeurs. L'aspirine, un anti-inflammatoire non stéroïdien (Ains), peut inhiber la croissance des tumeurs dans l'intestin.

Les patients souffrant d'un cancer de l'intestin semblent présenter des taux élevés de prostaglandine, qui stimule la croissance des cellules malignes. L'aspirine a un effet inhibiteur sur la production de prostaglandines, ce qui fait d’elle une piste intéressante pour la recherche contre le cancer.

Effets secondaires

Si vous prenez de l'aspirine tous les jours, vous augmentez de 70% le risque de décéder d'une hémorragie gastrique. Certains médicaments anticancéreux peuvent aussi provoquer des effets secondaires importants s'ils sont pris en même temps que l'aspirine. En outre, l'aspirine peut entraîner de graves complications chez les personnes souffrant d'autres problèmes de santé tels que l'asthme, les ulcères de l'estomac et l'hémophilie (trouble de la coagulation sanguine).

Les recherches futures sur le sujet devraient intégrer des paramètres comme l'âge, le poids corporel, le tabagisme et d'autres facteurs personnels. En particulier, de plus amples informations sont nécessaires sur les effets hémorragiques de l'aspirine. Ceux-ci peuvent constituer un risque grave et mortel.

Recommandations

Si vous envisagez de prendre de l’aspirine à titre préventif, discutez des risques et des avantages avec votre médecin. S'il approuve l'utilisation de l'aspirine, mangez toujours quelque chose avant de prendre le médicament. Cela protègera votre estomac et réduira le risque de saignements.

La dose quotidienne d'aspirine examinée dans les recherches réalisées à ce jour varie de 75 mg à 300 mg. A ce stade, on peut dire que les personnes âgées de 50 à 64 ans peuvent en prendre une faible dose (jusqu'à 100 mg) sans courir un risque majeur d'hémorragie gastrique.

Voir aussi l'article : Seniors : un traitement à l’aspirine a-t-il un intérêt ?

Source: Sara Claessens - journaliste santé
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram