ad

Covid-19 : les sérieux effets mentaux du confinement

Dernière mise à jour: octobre 2020 | 3042 visites
123m-vr-depress-psy-19-3.jpg

news Le confinement imposé par la pandémie de Covid-19 a engendré des répercussions mentales sérieuses chez une proportion importante de la population, en particulier les groupes vulnérables.

Plusieurs travaux ont été consacrés à ce sujet. Celui-ci a été réalisé par une équipe britannique (université de Bath), qui a procédé à un sondage en ligne. Les résultats de l'enquête indiquent qu'environ un quart des répondants ont particulièrement souffert d'anxiété et de dépression pendant le confinement. Pour 15%, cela a lourdement perturbé leur vie quotidienne.

Les chercheurs se sont penchés plus spécifiquement sur les groupes plus vulnérables d'un point de vue médical, comme les patients souffrant d'une maladie chronique, les personnes de plus de 70 ans, celles dont le système immunitaire est affaibli et les femmes enceintes. L'anxiété était en moyenne deux fois plus importante que dans le reste de la population.

En Belgique, une enquête réalisée par l'université de Gand a mis en évidence une forte augmentation de l'anxiété au sein de la population, à laquelle vient se greffer, chez beaucoup, une inquiétude associée à l'incertitude financière (menace économique, en particulier sur l'emploi).

Les professionnels de la santé, avec les médecins généralistes en première ligne, doivent être conscients de ces répercussions, et organiser sans tarder une prise en charge adaptée des patients dans cette situation.

Voir aussi l'article : Coronavirus et Covid-19 : les réponses à vos questions

Source: American Psychologist (www.apa.org/pubs/journals/a)
publié le : 09/10/2020 , mis à jour le 08/10/2020
ad
pub