Maman aux formes généreuses, enfant vraiment plus intelligent ?

Dernière mise à jour: mars 2015 | 6386 visites
baby-tut-kus-mama-170_400_09.jpg

news Une mère aux formes généreuses met-elle au monde des enfants plus intelligents ? Oui et non.

La théorie du Pr Willi Lassek a fait grand bruit. Dans un livre récent dont le contenu a été largement rapporté, il affirme donc que les femmes aux fesses et aux hanches bien rondes donnent naissance à des enfants dont le cerveau va mieux se développer. Pourquoi ? Parce que ces graisses seraient riches en DHA, un acide gras oméga-3 indispensable au bon fonctionnement des cellules cérébrales, sachant aussi qu’il contribue à l’approvisionnement du cerveau en glucose (sucre), son carburant principal. C’est pendant l’allaitement que la maman nourrit son bébé en oméga-3, qu’elle va chercher dans ses réserves (fesses et hanches).

Quelques observations.

• Les oméga-3 sont des acides gras qualifiés d’essentiels. Ce qui signifie que l’organisme ne les produit pas : ils sont fournis par l’alimentation (poissons gras, noix, huile de colza et de soja…). Or, si la femme n’en consomme pas en suffisance, elle ne peut pas constituer des stocks. La graisse qui s’accumule dans les fesses et les hanches n’est pas forcément (très) riche en oméga-3.

• Des formes généreuses, oui, mais une précision est importante : ce qui compte, c’est le rapport entre le tour de taille et le tour de hanches. Des études suggèrent que plus la différence augmente (hanches plus larges que la taille), plus les capacités cognitives de l’enfant semblent s’élever. En d’autres termes, l’obésité abdominale (taille) neutraliserait l’effet éventuellement favorable de hanches et de fesses rondes.

• Un point à retenir, c’est que si les futures mères doivent contrôler leur poids, cela va dans les deux sens : elles ne doivent pas trop grossir, mais il ne faut pas non plus que la prise de poids tourne à l’obsession.

• C’est aussi un encouragement à l’allaitement maternel, encore que les mamans qui n’y parviennent pas ne doivent certainement pas culpabiliser.

• Et pendant cet allaitement, la maman doit surtout penser à s’alimenter de manière équilibrée, avec une attention toute particulière pour les sources d’oméga-3. Cela lui fera beaucoup de bien, tout comme à son enfant.


publié le : 19/03/2015 , mis à jour le 18/03/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci