L'augmentation du volume de la rate (splénomégalie)

Dernière mise à jour: août 2015 | 431799 visites
Dans cet article
L'augmentation du volume de la rate (splénomégalie)

dossier L'hypertrophie de la rate (splénomégalie) est causée par une maladie qui peut être inflammatoire, infectieuse ou sanguine.

Quels sont les symptômes, les conséquences possibles et les traitements ?

La rate (spléno, en grec) est un organe grand comme le poing, pesant environ 200 grammes et situé dans la partie supérieure gauche de l'abdomen, à proximité de l'estomac et du foie.

Elle joue un rôle important dans le système immunitaire (les défenses de l'organisme contre les microbes) et dans l'épuration du sang.

Les causes

RateLocalisation1.jpg
Les causes d'une hypertrophie de la rate peuvent être nombreuses.

Les infections

• l'hépatite
• la mononucléose infectieuse (maladie de Pfeiffer)
• la malaria
• la syphilis
• la tuberculose
• l'endocardite bactérienne (inflammation de la structure interne du coeur, dont les valves cardiaques)
• la psittacose
• la brucellose
• l'infection à HIV

L'anémie hémolytique

• l'elliptocytose héréditaire
• la sphérocytose héréditaire
• la thalassémie
• la drépanocytose

Les cancers du sang et du système lymphatique

• la maladie de Hodgkin, les lymphomes non hodgkiniens et d'autres formes de lymphomes
• la leucémie
• la myélofibrose et d'autres pathologies myéloprolifératives.

Les maladies métaboliques

• la maladie de Gaucher
• la maladie de Niemann-Pick
• la maladie de Wolman
• la maladie de Hand-Schüller-Christian
• la maladie de Letterer-Siwe

Les pathologies hépatiques

• la cirrhose du foie
• l'hypertension portale
• la défaillance cardiaque avec une présence massive de sang dans le foie

Les maladies auto-immunes

• le syndrome de Felty
• le lupus érythémateux systémique
• les pathologies intestinales comme la coeliaquie, la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn

Les pathologies inflammatoires

• la sarcoïdose

La malformation

En raison d'un problème de développement, la rate peut s'étrangler ou tourner sur elle-même. Ceci entraîne une perte d'irrigation de l'organe et un infarctus (infarctus splénique) ou une torsion.

Les complications

Spléno.jpg
Lorsque son volume augmente, trop de cellules sanguines et de plaquettes sont retenues par la rate, ce qui provoque une diminution de leur concentration dans le sang. Il se produit un cercle vicieux, puisque plus la rate retient des cellules sanguines, plus elle augmente de volume et plus elle retient des cellules et des plaquettes... Ce sur-stockage va finir par obstruer la rate et empêcher son bon fonctionnement.

Cette hypertrophie va conduire aussi à la rétention de globules rouges, que la rate va détruire (comme elle le fait pour les cellules sanguines anormales ou endommagées).

• L'élimination des globules rouges s'accompagne d'un risque d'anémie.
• Celle des globules blancs augmente le risque d'infection.
• Celle des plaquettes expose à des hémorragies.
• La rate hypertrophiée peut se déchirer, avec la menace vitale d'hémorragie interne massive.

Les symptômes

Souvent, la splénomégalie proprement dite (on ne parle donc pas de la maladie sous-jacente) ne cause pas de symptômes et elle détectée lors d'un examen de routine (palpation de l'abdomen). Lorsque des plaintes apparaissent, elles peuvent prendre diverses formes.

• une douleur dans la partie supérieure gauche de l'abdomen, qui peut irradier vers l'épaule
• une sensation de gonflement, même en ayant mangé peu, qui s'explique par le fait que la rate hypertrophiée fait pression sur l'estomac
• de la fatigue
• des infections à répétition
• des saignements et des ecchymoses (en raison de la baisse des plaquettes sanguines)

Le diagnostic

123-dr-oz-echo-man-buik-200_08.jpg
Il passe d'abord par l'évaluation de l'état général du patient et la palpation, qui décèle l'hypertrophie de la rate.

Pour confirmer le diagnostic et déterminer les causes possibles, des examens complémentaires peuvent être réalisés.

• une analyse de sang
• une exploration de la moelle osseuse, avec éventuellement une ponction et/ou une biopsie
• une échographie, un scanner ou une résonance magnétique (IRM), afin de déterminer le volume de la rate et d'observer le flux sanguin
• des tests de la fonction hépatique (foie)

Le traitement

Le traitement de la splénomégalie dépend des symptômes et des complications (la maladie qui a déclenché l'hypertrophie doit évidemment être aussi traitée).

• Si le taux d'hémoglobine (une protéine présente dans les globules rouges et chargée de transporter l'oxygène) est faible, une transfusion sanguine peut être nécessaire.

• En cas d'insuffisance de globules blancs, des antibiotiques seront prescrits pour limiter le risque infectieux.

• Si la concentration de plaquettes chute, une transfusion de plaquettes est indiquée.

• En cas d'infection bactérienne, des antibiotiques seront administrés.

• L'ablation de la rate (splénectomie) est une option.

La prévention

• Une hypertrophie de la rate augmente considérablement le risque qu'elle se déchire. Il est donc important d'éviter les situations à haut risque, notamment les sports de contact.

• En raison du risque accru d'infection, il faut s'assurer que les vaccinations sont à jour.


publié le : 12/02/2015 , mis à jour le 08/08/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci