Pourquoi certains ont-ils des bleus plus vite que d’autres ?

Dans cet article
Pourquoi certains ont-ils des bleus plus vite que d’autres ?

dossier

Vous l’avez sans doute remarqué : avec l’âge, on attrape plus vite des hématomes. Ils sont en général anodins et disparaissent spontanément. Mais parfois, les ecchymoses peuvent être le symptôme d’un problème plus sérieux.

Formation des hématomes

Getty_blauweplekken_arm_2022.jpg

©Getty Images

La plupart des coups bleus se forment suite à un choc ou à une blessure, l’impact abîmant de petits vaisseaux sanguins, les capillaires. Le sang s’écoule de ces vaisseaux et forme une tache sombre. Le corps absorbe progressivement le sang et la tache finit par disparaître. Les membres sont les plus fréquemment touchés. 

Certaines personnes, essentiellement les femmes, développent plus rapidement des hématomes. Au fil de l’âge, la peau s’amincit et perd une partie de sa couche graisseuse, qui protège les capillaires des blessures. 

Voir aussi l'article : Carence en fer : qui sont les personnes à risque ? Où trouver du fer ?

Principales causes des coups bleus


  • Certains médicaments ralentissent la coagulation du sang et accroissent donc le risque d’hématomes. Il s’agit notamment de l’aspirine, de l’ibuprofène et des anticoagulants. Certains antibiotiques et plusieurs antidépressifs sont également susceptibles de perturber la coagulation. Les hémorragies provoquées par la détérioration des capillaires sous-cutanés durent plus longtemps. La fuite de sang est donc suffisamment importante pour générer un coup bleu. 

  • On utilise les corticostéroïdes dans le traitement de diverses affections comme les allergies, l’asthme ou encore l’eczéma. Or, ils amincissent la peau, ce qui peut accélérer la formation d’hématomes. 

  • Certains compléments alimentaires, comme le ginkgo biloba et le millepertuis, diluent le sang et augmentent le risque de coups bleus. 


Certains problèmes de santé nous exposent également au développement plus fréquent d’hématomes.



  • L‘hémophiilie A ou B et la maladie de Von Willebrand: ces troubles sanguins contrarient la coagulation, puisqu’ils sont caractérisées par une carence en  protéine C, la protéine qui intervient dans ce processus.

  • Un taux trop bas de plaquettes : il s’agit des cellules sanguines qui s’agglutinent pour former des caillots et éviter les saignements. 

  • Le syndrome de Cushing ou hypercorticisme : le taux de cortisol est trop élevé. Les coups bleus figurent parmi les symptômes liés à cette affection. 

  • Syndrome d’Ehlers-Danlos : la maladie détériore les tissus conjonctifs. Ceux qui entourent les capillaires sont très fragiles et les personnes présentant ce syndrome attrapent plus vite des ecchymoses.

  • Carence en vitamines. Les vitamines C et K stimulent la coagulation, par exemple, et une carence risque donc d’entraîner des coups bleus. 


Voir aussi l'article : Pourquoi la vitamine C est-elle importante ?

Que faire contre les coups bleus ?

La plupart des hématomes guérissent sans le moindre soin. Au bout de quelques jours, le corps a absorbé et éliminé le sang responsable de la coloration de la peau. Vous pouvez toutefois accélérer le processus à l’aide de quelques gestes simples :

  • Si l’hématome est gonflé et douloureux, appliquez une compresse froide dessus. Si le coup se trouve sur un membre, vous pouvez surélever celui-ci pour estomper plus rapidement le gonflement.
  • Le lendemain, il peut être utile de réchauffer le coup, en s’installant au soleil, par exemple. La chaleur dilate les vaisseaux sanguins et stimule la circulation.
  • Vous pouvez aussi appliquer une crème, par exemple à l’arnica. Ce produit contient une substance qui améliore la circulation tout en diminuant l’inflammation et l’œdème.

Voir aussi l'article : Cancer : les symptômes d'alerte

Sources:
https://www.mayoclinic.org
https://www.healthline.com
https://www.gezondheidsnet.nl

auteur : Sara Claessens - journaliste santé

Dernière mise à jour: novembre 2022
Comment faire vite et bien le plein de vitamine D? Comment faire vite et bien le plein de vitamine D?
Vista-life pharma

C’est en hiver et au printemps que notre vitamine D est au plus bas. Découvrez comment la garder au top pour profiter de ses bienfaits.

En savoir plus
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram