L'école peut-elle refuser un enfant qui n'est pas propre?

dossier

C'est le gros stress des parents pré-rentrée: le grand jour approche et votre tout-petit n'est pas propre ou alors c'est plus qu'approximatif. Est-ce que l'école peut refuser un enfant qui n'a pas encore acquis la continence? On vous dit tout.

Dans un article du Soir, une institutrice de maternelle raconte qu'aujourd'hui, de moins en moins d'enfants sont "propres" à la rentrée. De son temps, dit-elle, les enfants étaient presque tous propres le premier jour d'école. Biais cognitif ou réalité? On a envie de dire peu importe. Ce qui compte tout de suite là maintenant c'est vous et votre enfant.

Dans les groupes Facebook, la question revient chaque année à cette période: la rentrée est dans quelques jours et mon enfant n'est toujours pas propre. Et les parents (les mères, en l'occurence) de se justifier: on a essayé tout l'été, mais rien à faire, c'est toujours pas ça. Est-ce que l'école va refuser mon enfant pour ce motif?

L'école ne peut pas refuser un enfant qui n'est pas propre

On vous rassure tout de suite: non, une école ne peut pas refuser un enfant au motif qu'il n'est pas parfaitement continent.

En France, l'école est maintenant obligatoire à partir de 3 ans. Un établissement ne peut donc pas refuser un enfant à partir de cet âge. Avant 3 ans en revanche, c'est plus flou: l'école peut inciter les parents à attendre encore un peu, et à le laisser encore pour quelques temps dans son lieu d'accueil (crèche ou assistante maternelle) afin de continuer tranquillement son acquisition de la continence. Dans tous les cas une discussion aura alors lieu entre l'école et la famille, pour faire au mieux selon les cas.

En Belgique c'est un peu différent puisque l'obligation scolaire ne court qu'à partir de 5 ans. Mais heureusement, la propreté ne peut valoir comme motif du refus d'inscrire un enfant. De nombreux lieux d'accueil de la petite enfance n'acceptant plus les enfants après l'âge de 3 ans, les parents d'un enfant de 3 ans et + qui ne serait pas encore continent se verraient dans l'obligation de garder leur enfant à la maison. Et parfois - notamment en cas de troubles neurodéveloppementaux - l'acquisition de la propreté peut prendre plus de temps. À partir de 2 ans et demi, un enfant peut donc aller à l'école qu'il soit parfaitement continent ou non. Aucun texte de loi belge n'empêche un enfant, à partir de cet âge, d'entrer à l'école.

En parler avec l'école

Si la rentrée est demain et que votre bambin fait encore pipi et caca dans ses vêtements ou dans ses couches, ne paniquez pas. Votre stress ne risque pas d'arranger les choses. Discutez simplement avec l'équipe pédagogique. Si la rentrée n'a pas encore eu lieu, le personnel scolaire est, quant à lui, déjà sur le pied de guerre. Passez un coup de fil à l'école et expliquez la situation de façon honnête: l'équipe appréciera et pourra envisager avec vous la façon d'accueillir le plus sereinement possible votre enfant.

Si votre petit bout entre en classe accueil, les langes sont parfois encore possibles, au moins pendant la sieste, et des puéricultrices sont présentes. Pour la première année de maternelle, discutez-en avec l'école.

L'intérêt de l'enfant

L'idéal est de faire en sorte que votre enfant entre à l'école dans les meilleures conditions. Certes, il n'est pas toujours facile de savoir quand votre bambin sera prêt ou pas. Entre ceux qui vous disent que l'école le fera devenir propre en 3 jours et l'inverse... Vous êtes perdue!

Parfois, l'enfant n'est pas tout à fait continent à la rentrée, et il ne lui manque que quelques semaines pour consolider son acquisition. Parfois il est parfaitement continent les premiers jours d'école et patatras, il y a régression dans les semaines ou mois qui suivent. Pas de panique, c'est tout à fait normal et l'école a l'habitude de gérer ces situations... Même si le manque de personnel ou d'infrastructure se fait souvent cruellement sentir à ces occasions.

Prenez également le temps de discuter aussi avec le lieu d'accueil actuel de votre enfant. Puéricultrices de crèches, nounou, assistante maternelle... Les personnes qui s'occupent au quotidien de votre enfant pourront aussi vous donner de précieux conseils et sauront vous dire si prendre votre temps est souhaitable. En Belgique, un enfant peut entrer à l'école en cours d'année. Pensez-y!

Bien sûr l'école n'encourage pas les parents à ne pas tout mettre en place pour accompagner leur enfant dans son acquisition de la propreté les mois/semaines précédent la rentrée. C'est pour cette raison qu'une des premières choses qu'on vous communique lors de l'inscription de votre enfant c'est qu'il "faut qu'il soit propre". Mais dans les faits, votre enfant ne sera pas refusé à la rentrée si le pipi caca aux toilettes, c'est pas encore ça. Respirez donc un grand coup, ça va aller.

Suivez Minimi sur Facebook et Instagram

Lire aussi:
Propreté: 12 conseils pour bien accompagner votre enfant
L’apprentissage de la propreté sans stress
Mon tout-petit rentre à l’école: 5 conseils pour une rentrée en douceur

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé

Dernière mise à jour: juillet 2022
Tous au cinéma le 4 février ! Tous au cinéma le 4 février !
Fondation contre le Cancer

A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, les cinémas reverseront, par ticket vendu, 1€ à la Fondation contre le cancer. Alors, ce jour-là, en famille ou entre amis au cinéma !

Plus d’info
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram