Syndrome du canal carpien : causes, symptômes et traitements

Dans cet article
Syndrome du canal carpien : causes, symptômes et traitements

dossier

Des fourmillements ou des engourdissements qui se manifestent dans les doigts et/ou dans la main, en particulier la nuit ou le matin, sont souvent le signe du syndrome du canal carpien. 

« Le syndrome du canal carpien est un problème courant qui touche le nerf médian. Ce nerf va de l'avant-bras à la paume en passant sous un tunnel, appelé le canal carpien. Ce canal est formé par les os du carpe et le ligament transverse du poignet du côté de la paume du poignet », explique le docteur Rens Busschots (Médecine physique Thérapie par ondes de choc et EMG). Les symptômes sont provoqués par la compression du nerf médian dans ce tunnel qu'est le canal carpien. 

Voir aussi l'article : Bras ou jambe endormis ou engourdis : quelles sont les causes ?

Symptômes du syndrome du canal carpien

f-123anat-CPTS-carpaal-tunnel-pols--03-19.png

Les symptômes qui peuvent indiquer un syndrome du canal carpien sont les suivants :

  • Sensation de fourmillement et de douleur, picotements gênants et/ou sensation désagréable dans les trois ou quatre premiers doigts, c'est-à-dire le pouce, l'index, le majeur et une partie de l'annulaire, ainsi que dans la paume de la main. Le fait d'agiter la main ou de la laisser retomber peut apporter un soulagement.
  • Impression que la main est gonflée ou que des impulsions électriques la traversent.
  • Une douleur irradiant vers l'avant-bras, le coude et l'épaule.

« Les symptômes peuvent se manifester dans une seule main, mais surviennent généralement dans les deux mains », explique le Dr Busschots. « Souvent, ces symptômes surviennent pendant la nuit et vous réveillent. Les symptômes surviennent aussi fréquemment après des activités ménagères (essorage, épluchage de pommes de terre, broderie...). Les symptômes peuvent également survenir après avoir tenu le guidon d'un vélo ou d'une voiture pendant une longue période ».

Voir aussi l'article : Doigts froids : causes, solutions

Causes du syndrome du canal carpien

Les causes du syndrome du canal carpien sont dues à la compression du nerf du poignet. Le nerf médian peut être comprimé de deux manières : soit à cause d'une inflammation des tendons qui viennent appuyer sur le nerf, soit à cause d'une diminution du diamètre du canal carpien (le fameux tunnel dans lequel passe le nerf). 

Quels sont les facteurs favorisants ces mécanismes ? 

  • le diabète;
  • les troubles rhumatismaux;
  • une fracture antérieure du poignet ou des anomalies anatomiques du poignet;
  • un ralentissement du fonctionnement de la glande thyroïde;
  • l'obésité;
  • la grossesse : elle survient alors généralement après le sixième mois et s'améliore en général spontanément dans les mois qui suivent l'accouchement;
  • les activités récurrentes telles que le travail sur ordinateur, les vibrations main-bras et les postures de travail défavorables (plus de trente degrés par rapport à la position neutre du poignet), comme chez les musiciens, les caissiers, les électriciens et les blanchisseurs.

Selon le Dr Busschots : « Les femmes sont plus susceptibles de développer un syndrome du canal carpien entre 45 et 54 ans (associé à la ménopause) et pendant la grossesse. Le risque de syndrome du canal carpien chez l'homme augmente avec l'âge ».

Voir aussi l'article : Tout sur le syndrome du canal carpien pendant la grossesse

Diagnostic

Les symptômes typiques peuvent suggérer un syndrome du canal carpien, mais seul un EMG (examen des muscles et des nerfs) permet de poser le diagnostic. Au cours de cet examen, on vérifie si le nerf transmet encore correctement ses signaux à la main. Si les signaux arrivent trop lentement ou de manière incorrecte, le nerf est coincé.

Voir aussi l'article : Sensation de bras ou de jambe endormis : pourquoi et que faire ?

Traitement du syndrome du canal carpien

Parfois, aucun traitement n'est nécessaire ou il vaut mieux attendre si les symptômes sont mineurs ou transitoires (par exemple, pendant la grossesse). Dans environ un quart des cas, on observe une amélioration spontanée en l'espace d'un an.

En cas de troubles légers, un ajustement (temporaire) des activités de la main affectée peut souvent suffire à faire disparaître les troubles.

« Les traitements possibles sont l'attelle (de nuit), l'injection de corticostéroïdes, les anti-inflammatoires et la chirurgie pour ouvrir le canal carpien », énumère le Dr Busschots.

  • Attelle de nuit : le port d'une attelle ou d'un renfort en plastique pendant la nuit et éventuellement aussi pendant la journée, en maintenant le poignet en position neutre (ou en légère extension), permet au poignet et à la main de se reposer. Le nerf a ainsi la possibilité de récupérer pendant la nuit et les symptômes peuvent disparaître complètement. Si le port de l'attelle ne réduit pas les symptômes au bout de six semaines, il est inutile de poursuivre ce traitement.
  • Anti-inflammatoires : les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) soulagent la douleur et suppriment la réaction inflammatoire. Ils peuvent parfois apporter un soulagement à court terme dans le syndrome du canal carpien, mais n'ont pas d'effet à long terme. L'ingestion de corticostéroïdes n'est pas indiquée dans le syndrome du canal carpien car les effets secondaires sont trop nombreux. 
  • Injection de cortisone : Une injection locale dans le poignet avec une combinaison d'anesthésique et de corticoïdes peut aider dans de nombreux cas, mais ne soulage généralement que temporairement les symptômes. Chez certaines personnes, l'effet disparaît au bout de quelques semaines ; chez d'autres, il peut permettre de maîtriser les symptômes pendant des années.
  • Chirurgie : En cas de symptômes graves, d'anomalies à l'EMG ou de symptômes persistants à long terme pour lesquels une attelle ou une injection de cortisone n'apporte aucun soulagement, une intervention chirurgicale peut être envisagée. Elle permet de libérer le nerf des structures qui le compriment. 

Sources :
www.gezondheidenwetenschap.be
www.nvvn.org
www.fysischegeneeskunde.be
www.shockwavelimburg.be



Dernière mise à jour: novembre 2023
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram