Pollution de l'air : quels effets sur le foetus ?

123m-zw-17-12-19.jpg

news L'influence de la pollution de l'air commence dès la vie foetale et elle peut avoir un effet sur la structure et le fonctionnement du cerveau, avec ultérieurement un risque accru de problèmes de santé mentale comme les comportements addictifs et le TDAH.

Point de départ : le cerveau du fœtus est particulièrement vulnérable, car il ne dispose pas encore des mécanismes pour combattre les toxines présentes dans l'environnement, absorbées par sa mère.

Une étude coordonnée par une équipe néerlandaise (université Erasmus) montre que l'exposition à la pollution de l'air pendant la vie foetale peut altérer certaines fonctions cognitives associées à la capacité d'auto-régulation et la maîtrise du comportement, avec alors un risque accru de présenter un comportement addictif ou un TDAH.

Il faut noter que dans le cadre de cette étude, à peine 0,5% des femmes enceintes avaient été exposées à des niveaux de pollution considérés comme hautement dangereux...

Voir aussi l'article : Comment la pollution agresse les bébés

Source: Biological Psychiatry (www.biologicalpsychiatryjou)

Dernière mise à jour: février 2020
Tous au cinéma le 4 février ! Tous au cinéma le 4 février !
Fondation contre le Cancer

A l’occasion de la Journée mondiale contre le cancer, les cinémas reverseront, par ticket vendu, 1€ à la Fondation contre le cancer. Alors, ce jour-là, en famille ou entre amis au cinéma !

Plus d’info
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram