Comment éviter d'être constipé en vacances ?

123-vr-buikpijn-hand-02-16.jpg

news

La turista - la diarrhée du voyageur - est l'un des soucis majeurs qui peuvent perturber les vacances. Mais la constipation et ses inconforts gastro-intestinaux peuvent aussi gâcher une partie du séjour. Voici une série de conseils pour la prévenir.

Voir aussi l'article : Boire de l'eau en mangeant : bonne ou mauvaise idée ?

Constipation du voyageur : les facteurs qui la provoquent

Parmi les principaux facteurs favorisant la constipation du voyageur, on peut citer :

  • Une importante modification du rythme des activités (réveil plus tardif, départ en excursion toute la journée qui empêche d'aller à la selle au moment opportun...)
  • Le changement de climat
  • Un régime alimentaire inhabituel
  • Le facteur psychologique : il n'est pas rare d'observer une réticence à aller à la selle sur d'autres toilettes que celles de la maison ou dans un environnement qui n'est pas familier, surtout s'il y a du monde "autour".
  • La peur de contracter la turista (diarrhée du voyageur) ou d'autres maladies incite à une consommation réduite de fruits et de légumes (en particulier de crudités), avec une réduction des apports en fibres et un transit intestinal ralenti.
  • La gourmandise des vacances : avec davantage d'en-cas sucrés, de desserts ou de pain blanc (brioche, baguette, foccacia...) le transit intestinal peut ainsi devenir plus paresseux.

Voir aussi l'article : Les solutions contre la constipation en vacances

Les conseils de prévention

  • A jeun, boire un verre d'eau tempérée (d'une bouteille encapsulée dans les pays à risque), avec éventuellement un filet de jus de citron.
  • Au petit déjeuner : un verre de jus de fruits fraîchement pressés, si possible d'agrumes.
  • Essayez de manger tous les jours un yaourt (idéalement enrichi en probiotiques), du pain d'épices, des pruneaux, du pain complet et des céréales.
  • Consommez les fruits avec la peau en prenant soin de bien les laver. Privilégiez les prunes, les cerises, les kiwis et les pommes.
  • Buvez au moins 1,5 à 2 l de liquide par jour.
  • Faites le plein de légumes (au moins 300 grammes quotidiens). Arrosez copieusement le tout d'huile d'olive.
  • Evitez le riz, les biscottes, la cannelle ou le vin rouge, qui constipent.
  • Prenez votre temps pour aller à la selle.
  • Un laxatif léger peut aider (gouttes à diluer, poudre à dissoudre) ou tout simplement un suppositoire à la glycérine.
  • Comme dessert, préférez une salade de fruits à un gâteau au chocolat. Dans les pays à risque de turista, il conviendra de trouver le juste équilibre entre les moyens de prévention de la constipation et la maîtrise des facteurs de risque de diarrhée.

Voir aussi l'article : Constipation : l’efficacité des probiotiques

auteur : Barbara Simon - journaliste lifestyle

Dernière mise à jour: juillet 2022
Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique
Pfizer

Vous avez accouché il y a au moins 12 semaines ? Vous allaitez votre bébé et acceptez d’interrompre temporairement (4,5 jours) ? Alors nous avons-besoin de vous !

Voyez ici comment vous pouvez contribuer
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram