Comment trouver votre point G ?

news Eternelle question : le point G existe-t-il ou pas ? Si oui, comment le trouver ? Est-il indispensable de le trouver pour éprouver du plaisir et/ou avoir un orgasme ? Quelques conseils pour partir à la conquête du célèbre point G !

Les parois du vagin comportent une multitude de points érogènes. Parmi eux se trouverait donc le point G. Souvent qualifié de perle noire ou encore de "clitoris interne", le point G doit son nom au Dr Grafenberg qui le baptisa ainsi en 1944.

Si le point G est plus ou moins sensible selon les femmes, son potentiel érotique se travaille : une fois bien repéré, connu, et stimulé, le point G permettrait d’accéder à une jouissance encore plus intense et plus longue qu’un orgasme clitoridien. Certaines femmes l'ont trouvé, d'autres ignorent où il se trouve mais connaissent pourtant une sexualité épanouie. Enfin, certaines l'ont découvert sans le savoir alors que d'autres sont tellement focalisées sur sa recherche qu'elles passent à côté de pas mal de plaisir ! Et pour certains et certaines, il n'existerait tout simplement pas.

Une partie des scientifiques réagit de façon circonspecte vis-à-vis du point G. Ils mettent son existence en doute et surtout les sensations qu'il procurerait. Une raison de plus pour ne pas en faire un drame si vous et/ou votre partenaire n'arrivez pas à le trouver.

Mais où se cache-t-il ?

Le point G serait situé sur la paroi antérieure du vagin, derrière l’os du pubis. Il serait situé à la moitié du chemin entre l’entrée et le fond du vagin, soit à 4 cm de l’entrée. Mais chaque femme étant unique, il pourrait aussi se trouver juste à l’entrée du vagin, ou tout au fond. A vous donc de pousser les investigations...

. Certaines femmes peuvent stimuler leur point G à l'aide de leur doigt ou demander à leur partenaire sexuel(le) de le faire. D'autres le trouveront plus facilement à l'aide de sextoys un peu courbés. Surtout ne stressez pas et ne focalisez pas !

. Ne vous fixez pas sur la réalisation d'un but sexuel précis (orgasmes multiples, orgasme simultané, orgasmes de point G). En effet, ce serait la meilleure façon de ne parvenir à rien.

. Pour plus facilement le trouver, privilégiez les préliminaires qui permettent d'éveiller les organes génitaux et les zones érogènes. En effet, les tissus assez spongieux et riches en terminaisons nerveuses situés autour du point G - sous l'effet des préliminaires et des stimulations - se gorgeraient encore davantage de sang jusqu'à devenir sensibles... ce qui faciliterait sa découverte et également le plaisir qu'il procure dès que vous ou votre partenaire aurez mis le doigt dessus.

. Le mieux est d'insérez lentement un doigt à l'intérieur du vagin. La texture du point G serait sensiblement différente des parois lisses typiques du vagin. Elle serait inégale ou striée sur la paroi supérieure du vagin. N'oubliez jamais les préliminaires ou l'utilisation d'un lubrifiant sous peine de sécheresse vaginale et donc de douleurs à la pénétration.

. Le point G serait sensible à la pression, c'est pourquoi le doigt devra aller et venir tout en maintenant la pression sur la paroi. Les mouvements doivent être lents mais continus.

Un jeu et un partage avant tout

La découverte du point G se fait rarerement dès la première tentative. Et il s'agit d'une expérience à entamer comme un jeu sexuel et non une fin en soi.

Chez certaines femmes, le(la) partenaire sexuel(le) trouve le point G lorsque la femme, couchée sur le dos, met ses jambes sur les épaules du/de la partenaire ou alors lorsque la femme est couchée sur le ventre et pénétrée vaginalement par l'arrière. Encore une fois, à expérimenter au cas par cas.

Insistons sur le fait que la découverte du point G doit, avant tout, rester un amusement, un jeu sexuel dans lequel vous apprendrez des choses sur vous, votre corps mais aussi un partage avec votre partenaire sexuel(le).

Pour stimuler le point G pendant la pénétration, la meilleure position à adopter est celle où la femme, couchée sur le ventre avec le bassin un peu surélevé, est pénétrée vaginalement par l'arrière. Le pénis toucherait ainsi la partie supérieure du vagin.

Le cas échéant, demandez conseil à votre gynécologue ou à un sexologue.



Dernière mise à jour: juillet 2022
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram