5 conseils pour tirer son lait au travail en restant zen

dossier Vous allez reprendre le travail et souhaitez pouvoir y tirer votre lait? Voici quelques conseils qui pourront vous être utiles pour un tirage en toute sérénité.

Prenez une pause

Avant toute chose, sachez que la loi vous protège. Jusqu'aux 9 mois du bébé, vous avez le droit à une pause allaitement, qui sera alors rémunérée par la mutualité de la maman, par une indemnité à hauteur de 82% de son salaire brut. Cette pause est de une fois une demi-heure par jour pour les mamans à mi-temps (qui travaillent plus de 4h par jour) et deux fois une demi-heure par jour pour un temps plein (7h30 de travail par jour). Pas besoin de tirer votre lait en vitesse pendant votre pause déjeuner ou dans votre voiture sur le parking. Bien sûr, c'est parfois plus facile à dire qu'à faire, quand s'éclipser au milieu des patrons et collègues n'est pas si simple. Attention! Vous devez prévenir votre employeur que vous ferez usage de ces pauses 2 mois à l'avance (possibilité de réduire ce temps d'un commun accord). Plus d'infos sur le site de l'ONE.

Installez-vous dans un espace dédié

En théorie, l'employeur doit mettre en place un espace tirage de lait. Le lieu doit être propre, discret, aéré et confortable. Mais évidemment, en pratique c'est souvent plus compliqué. Soit par manque de place, soit par manque d'implication de l'employeur, voire les deux. Il faut être lucide, en dehors d'employées de grandes entreprises, beaucoup de femmes se retrouvent à tirer leur lait dans la salle de pause commune, les toilettes, la réserve ou leur voiture.

Pas d'espace disponible? Faites-vous votre petit coin

Si c'est le cas, mettez-vous en condition! Pas de possibilité de vous isoler? Prévenez vos collègues: demandez à ne pas être dérangée, sauf si vous êtes suffisamment à l'aise avec ces derniers. Pensez au châle d'allaitement qui peut vous permettre de tirer votre lait en toute discrétion. Détendez-vous, regardez un petit film sur votre téléphone, mettez une musique douce... Vous pouvez aussi regarder des photos de votre bébé, penser très fort à lui, ça peut aider! Du mal à couper avec le boulot? La tentation est grande de tirer votre lait devant l'ordinateur? Si votre métier vous passionne, que c'est à votre bureau que vous vous sentez bien, et que le lait coule tout seul, rien ne vous en empêche. Mais pour secréter de l'ocytocine, l'hormone nécessaire au réflexe d'éjection du lait, il vaut mieux éviter toute source de stress. Faites une pause on vous a dit!

Privilégiez des contenants de petite taille et soignez le transport

Pas toujours simple de conserver correctement son lait quand le frigo commun est plein et que vos collègues font des réflexions... Pensez aux petits contenants, qui évitent de gâcher du lait, surtout si votre bébé est petit: il ne boira peut-être pas la bouteille de 140 ml que vous venez de remplir. Vous pouvez congeler le lait tiré dans des sachets à glaçons ou spécifiques au lait maternel (où vous pouvez inscrire la date du pompage), mais attention au transport par la suite, si votre lieu de travail est loin de votre domicile et que vous souhaitez replacer votre lait au congélateur une fois rentrée. Si décongélation il y a, le lait doit être donné dans les heures qui suivent. Transportez toujours le lait tiré dans un sac isotherme, type sac de congélation. Voir l'article de la Leche League sur la conservation du lait maternel.

Essayez de rester cool (on sait, pas toujours facile)

L'allaitement déchaine souvent les passions. Tirer son lait au travail, c'est aussi risquer d'entendre réflexions et autres blagues. Essayez de rester cool, au fond, ce qui compte, c'est que vous puissiez tirer votre lait sereinement. Bien souvent, vous n'avez de toute façon pas le choix, vous devez vider vos seins sous peine d'engorgement. Alors si votre collègue vous fait une remarque déplacée, dites-lui qu'une mastite vous vaudra un arrêt de travail. Vous avez droit aux grosses blagues bien lourdes? Riez avec eux! Pas toujours facile quand Patrick de la compta vous dit pour la 45e fois "bonjour la vache à lait, ça va ?" mais rien de mieux pour lui clouer le bec que de répondre que la vache à lait va très bien et lui proposer d'ailleurs de goûter votre récolte du jour, la traite a été bonne aujourd'hui. Un petit canon Patrick? Gardez toujours en tête que l'allaitement ou tire-allaitement au travail est un droit et que vous êtes protégée contre le licenciement. Suivez Minimi sur Instagram Lire aussi: 9 conseils pour bien démarrer son allaitement Paye ton allaitement: ce qu'entendent les femmes qui allaitent 7 positions d'allaitement pour des tétées confortables  

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé

Dernière mise à jour: juillet 2022
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram