ad

Intoxication au plomb : une menace majeure pour les enfants

Dernière mise à jour: octobre 2020 | 2370 visites
123-kind-drinkt-water-drank-03-16.jpg

news Quelque 800 millions d'enfants dans le monde, dont environ 400.000 en Belgique, présentent de concentrations trop élevées de plomb dans le sang. Le saturnisme est particulièrement nocif pour les plus jeunes car leur cerveau est en plein développement.

Dans un rapport intitulé The Toxic Truth, l'Unicef et l'organisation environnementale Pure Earth estiment qu'un enfant sur trois dans le monde, soit 800 millions au total, est concerné par un taux de plomb dans le sang d'au moins cinq microgrammes par décilitre, concentration à partir de laquelle il est nécessaire d'intervenir.

Près de la moitié des enfants affectés vivent en Asie du Sud. En Belgique, environ 400.000 enfants ont un taux trop important de plomb dans le sang, soit au moins 10 microgrammes par décilitre, ce qui indique clairement un empoisonnement au plomb. Récemment, on a appris que la moitié des enfants vivant dans le quartier voisin de l'usine de la société de transformation des métaux Umicore à Hoboken avaient trop de plomb dans le sang.

Un risque de dommages permanents

Le plomb est une neurotoxine qui affecte le fonctionnement du système nerveux. Il peut causer de graves dommages au cerveau des enfants, en particulier ceux de moins de 5 ans. Des concentrations excessives à cet âge peuvent entraîner des dommages neurologiques, cognitifs et physiques permanents.

Parmi ces effets, on peut notamment noter un faible QI et des problèmes de santé mentale et de comportement. Plus tard dans la vie, les enfants affectés courent un risque accru de lésions rénales et de maladies cardiovasculaires. Le plomb est un ennemi silencieux : il cause peu de symptômes au début du processus d'intoxication.

Batteries et maisons anciennes

Le mauvais recyclage des batteries de voitures est le plus grand coupable des empoisonnements au plomb dans les pays pauvres, indique le rapport. Les vieilles maisons, avec du plomb dans les conduites d'eau et dans les couches de peinture, sont un environnement à risque, et ceci même dans les pays développés. Parmi les autres sources, on compte les activités industrielles, l'exploitation minière, l'essence, les cosmétiques, les jouets et certains autres produits de consommation.

Le rapport recommande l'élaboration de normes environnementales, de santé et de sécurité.

Voir aussi l'article : Cannabis : attention à l’intoxication chez l’enfant

Source: Unicef (www.unicef.org/fr)
publié le : 07/10/2020 , mis à jour le 06/10/2020
ad
pub