Syndrome métabolique : prévention et traitement

Dernière mise à jour: mai 2019 | 2124 visites
123-sport-lopen-jogging-7-181.jpg

news Pour prévenir et traiter le syndrome métabolique, il est important de procéder à un certain nombre de changements du mode de vie. Il peut être nécessaire de prendre des médicaments ou même d'envisager une opération (chirurgie de l'obésité).

La perte de poids

En cas de surpoids, l'objectif consiste à viser un amaigrissement de 5 à 10% au cours de la première année. La perte d'un dixième du poids fait baisser la tension artérielle, équilibre le cholestérol, améliore le métabolisme du sucre et réduit le risque de diabète de type 2.

Une alimentation saine

Une alimentation saine et équilibrée est cruciale. Un suivi par un professionnel peut être nécessaire. Un régime dit méditerranéen ou un régime DASH sont généralement recommandés.

• en cas de surpoids, réduire l’apport calorique de 500 kcal par jour
• adopter une répartition énergétique de 30% de protéines, 35% de matières grasses et 35% de glucides
• diminuer la consommation de graisses saturées et augmenter celle de graisses insaturées
• veiller à un bon rapport acides gras oméga-3 / oméga-6
• consommer suffisamment de fibres (30 g par jour) : légumes, fruits, légumineuses et noix / graines
• éviter les boissons gazeuses sucrées (surtout celles contenant du fructose)
• se contenter d’un maximum de 5 g de sel (singulièrement en cas d’hypertension)
• limiter la consommation d'alcool

L'activité physique

Pratiquer de l'exercice modéré à intense par séances d'au moins trente minutes, trois ou quatre fois par semaine. En faire plus est évidemment mieux, mais chaque pas compte.

Arrêter de fumer

Bien que le tabagisme ne soit pas une cause du syndrome métabolique, il s'agit d'un facteur de risque associé dans le développement des maladies cardiovasculaires et des complications du diabète.

Les médicaments

Aucun médicament ne traite à lui seul le syndrome métabolique. Si les mesures qui précèdent ne suffisent pas, il est important de garder les différents éléments ou facteurs de risque du syndrome métabolique sous contrôle. Lors du choix des médicaments, votre médecin tiendra compte de tous les aspects du syndrome.

• la tension artérielle
• le cholestérol
• la glycémie

En cas de risque de formation de caillots, de l'aspirine à faible dose peut être prescrite.

Voir aussi l'article : Qu'est-ce que le syndrome métabolique ?


publié le : 08/05/2019 , mis à jour le 07/05/2019
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci