Mycose des ongles : quels traitements ?

Dernière mise à jour: février 2018 | 8284 visites
123-kind-blote-voeten-09-15.jpg

news La mycose des ongles (onychomycose) est une infection fréquente, provoquée par des champignons. Les soins peuvent être longs et complexes avant de retrouver une situation normale. Que peut-on faire ?

La mycose est une infection bénigne, qui peut cependant avoir des conséquences esthétiques désagréables. Les régressions (guérisons) spontanées sont rares et les récidives fréquentes. Si la gêne n’est pas importante, il est envisageable de ne pas traiter médicalement, explique la revue médicale Prescrire. Le limage et le meulage des zones atteintes visent à éliminer la partie infectée et à réduire l’épaississement.

En cas de mycose localisée au bout des ongles, sans atteinte de la matrice (à la base, juste derrière la cuticule, là où se forme l’ongle), le traitement de premier choix repose sur un antifongique en solution filmogène (amorolfine, ciclopirox…), qui forme un vernis à la surface de l’ongle, appliqué plusieurs fois par semaine pendant trois à neuf mois. Avec ce traitement local, la guérison est obtenue dans environ un tiers des cas. Un traitement antifongique oral ne sera utilisé que de manière exceptionnelle, en raison de possibles effets indésirables graves.

En cas de mycose avec atteinte de la matrice, le traitement de premier choix consiste en la destruction chimique de l’ongle par application d’un médicament adapté.

• L’ablation chirurgicale partielle ou totale de l’ongle est parfois justifiée, notamment face à une atteinte étendue, à un épaississement important de l’ongle, ou à une mycose à moisissures.

• Le risque de récidive peut être limité par des mesures préventives simples : inspecter régulièrement les pieds (et réagir immédiatement en cas de problème débutant), changer de chaussettes tous les jours (et après avoir beaucoup transpiré des pieds), ne pas marcher pieds nus dans les endroits publics (vestiaire de la salle de sport…), éviter de couper les cuticules…


publié le : 24/02/2018 , mis à jour le 23/02/2018
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci