ad

Quelle différence entre infection et inflammation ?

Dernière mise à jour: mars 2017 | 89450 visites
123-streptok-bloed-06-16.jpg

news Les termes « infection » et « inflammation » sont souvent confondus, mais ils ne signifient pas la même chose. Les deux peuvent survenir ensemble et provoquer les mêmes symptômes, mais leurs causes sont différentes, tout comme les traitements.

L'infection

Une infection est toujours causée par un organisme étranger (bactérie, virus, champignon, parasite…) qui pénètre dans le corps. Ceci peut se produire par inhalation de particules de l'air ambiant, par les mains souillées portées à la bouche, au nez ou aux yeux, par contact sexuel, par une blessure, par l’alimentation, etc.

Notre système immunitaire réagit pour neutraliser l’intrus. Une infection peut être associée à une inflammation locale (toux, nez qui coule...) ou générale (fièvre…).

Quels sont les symptômes d’une infection ?

Ils dépendent de l’agent pathogène, des fonctions agressées (respiration, sang, système digestif...), de la gravité et de l’étendue de l’infection, ainsi que de la réaction de notre système immunitaire.

Une infection peut provoquer des symptômes locaux et généraux tels que :

• éruption cutanée, rougeurs et/ou gonflement, chaleur
• douleur
• perte de fonction
• fièvre
• nausées, diarrhée, vomissements
• fatigue
• malaise général…

Quels sont les traitements d’une infection ?

Selon la cause, une infection peut être traitée par des antibiotiques (contre les bactéries) ou par l'administration d'un médicament contre les champignons ou les parasites. Contre la plupart des virus, il n’existe pas de médicaments, mais beaucoup d'infections virales (grippe, rhume…) guérissent la plupart du temps d’elles-mêmes, les virus étant éliminés par le système immunitaire. Certaines infections virales (comme l’hépatite A et B ou la polio) peuvent cependant causer des dommages organiques irréversibles. Contre certaines infections (comme le VIH), il existe des inhibiteurs viraux. Certaines infections virales (et bactériennes) peuvent être évitées ou atténuées grâce à la vaccination : grippe, oreillons, coqueluche, polio, papillomavirus, hépatites A et B, fièvre jaune…

L'inflammation

Une inflammation est une réaction de défense du corps contre l’endommagement de certains tissus (peau, muscles, articulations, muqueuses…). Il s’agit donc d'une réaction normale et nécessaire pour minimiser les dégâts.

Quelles sont les causes possibles d’une inflammation ?

• Une inflammation peut être le résultat d’une infection. Des exemple connus sont la pneumonie et la méningite. À l’inverse, l’inflammation peut aussi être à la base d’une infection parce que le tissu enflammé est vulnérable aux micro-organismes comme les bactéries. Mais une infection n’est pas toujours suivie d’une inflammation et une inflammation est causée dans une minorité de cas par une infection.

• La pénétration d’un corps étranger (par exemple une écharde).

• Une blessure interne ou externe, un os fracturé, une déchirure musculaire…

• Une surcharge mécanique (bursite au genou ou au coude, fatigue musculaire…)

• Des stimuli physiques tels que la chaleur et le rayonnement, des ecchymoses…

• Des stimuli chimiques tels que des irritants (produits de nettoyage) ou des toxines (salive de moustique, venin d’abeille ou de guêpe…)

• Parfois, une inflammation est provoquée par une réponse anormale du système immunitaire à certaines substances étrangères relativement inoffensives. C’est notamment le cas chez les personnes allergiques au pollen, aux acariens, à certains aliments, etc.

• Une inflammation peut également être la conséquence d’une maladie auto-immune : le système immunitaire réagit anormalement à des molécules ou à des tissus endogènes. Des exemples typiques sont les réactions inflammatoires de la maladie de Crohn et de la polyarthrite rhumatoïde. Il y a alors généralement inflammation chronique. Elle ne disparaît pas ou revient périodiquement. Ce qui déclenche l’inflammation et ce qui la maintient n’est pas encore connu.

Quels sont les symptômes les plus importants d’une inflammation ?

En fonction de sa cause, de sa gravité, de son emplacement précis, une inflammation peut provoquer de nombreux symptômes, parmi lesquels :

• douleur
• chaleur, gonflement, rougeur
• perte de fonction
• sensation de malaise
• fièvre
• fatigue

Quels sont les traitements d’une inflammation ?

Le traitement d’une inflammation dépend de sa cause et de sa gravité. Il est habituellement destiné à réduire les symptômes (gonflement, douleur…).

Une inflammation aiguë disparaît généralement après quelques jours. Si les symptômes persistent ou empirent, il est nécessaire de consulter un médecin, qui peut prescrire un anti-inflammatoire.


publié le : 25/03/2017 , mis à jour le 24/03/2017
ad
pub