Comment risque-t-on d’attraper des poux ?

Dernière mise à jour: avril 2016 | 40284 visites
123-hoofdluizen-kam-haar-04-16.jpg

news Les poux sont très fréquents. Tout le monde peut en attraper mais on les trouve surtout chez les enfants de 3 à 12 ans. Cela n’a rien à voir avec l’hygiène ou les cheveux mal lavés.

Les poux ne peuvent ni sauter, ni voler et ne sont pas transmis par les animaux domestiques. Ils se déplacent en rampant et peuvent seulement se déplacer par le contact direct avec la tête. Comme les enfants sont souvent en contact en jouant, ils sont plus souvent touchés.

• Une recherche récente sur des enfants scolarisés en Norvège a montré que le principal facteur de risque était d’avoir un frère ou une soeur infecté.
• La prévention des poux dans la classe est plus importante que la prévention des poux dans l’école.
• Les cheveux longs sont également un facteur de risque : par rapport aux cheveux courts, les cheveux jusqu’aux épaules exposent à un risque deux fois plus élevé d’attraper des poux.
• Les garçons qui mettent du gel et les filles qui mettent de la laque ont moins de risque d’attraper des poux.
• La transmission via les chapeaux, les foulards, les dossiers de chaise ou les oreillers est possible, mais rare. Les poux qui quittent une tête meurent de déshydratation dans les 48 heures.

Quelle prévention ?

La prévention totale des poux est impossible, mais vous pouvez essayer d’en diminuer le risque autant que possible et surtout empêcher leur propagation. Loin de son hôte, un pou ne survit qu’un ou deux jours.

• Il est utile de passer tous les 15 jours un peigne à poux, de préférence humide, dans les cheveux des enfants en âge scolaire.
• Si des poux sont signalés, il faut contrôler tout le monde à la maison (éventuellement aussi les grands-parents, gardes d’enfants…) avec un peigne à poux ou un peigne humide. Si vous ne trouvez pas de poux, répétez l’opération une fois par semaine et cela durant au moins deux semaines.
• Toutes les personnes touchées doivent être traitées simultanément contre les poux ou les lentes, avec un peigne ou un produit. Si un enfant a été contaminé, les autres membres de la famille risquent de l'être très vite à leur tour. Qui n’a pas de pou ne doit pas être traité.
• Informez l’école ou la garderie (et éventuellement aussi les parents des amis) si votre enfant a des poux. L’école doit quant à elle avertir les parents si des poux ont été repérés dans une classe. Il est très important que tous ceux qui sont infectés dans une même classe soient traités en même temps.
• Contrôlez les cheveux après traitement durant 14 jours. Répétez le traitement si les poux sont revenus.

Et l'hygiène ?

Les poux ne sont pas un problème d’hygiène. Le lavage préventif des cheveux n’a par exemple pas de sens.

• Traiter les meubles et les tapis avec un spray insecticide est totalement inutile parce que les chances que des poux y survivent sont très faibles.
• Des mesures préventives générales, comme éviter les porte-manteaux surchargés, ont également peu de sens.
• L’efficacité des sacs anti-poux n’a pas non plus été démontrée scientifiquement.
• Il est par contre utile en cas de contamination de désinfecter les peignes, brosses, barrettes, etc. : 30 secondes dans de l’eau à 60 °C ou une heure dans une solution alcoolique (alcool à 70°). Des désinfectants spéciaux ou des insecticides ne sont pas nécessaires.

Les produits anti-poux

L’utilisation préventive de produits anti-poux est fortement déconseillée. Leurs substances actives peuvent irriter le cuir chevelu et provoquer des démangeaisons. De plus, cette utilisation peut rendre les poux résistants à la substance active utilisée.

Les répulsifs préventifs

Il existe dans le commerce différents moyens de garder les poux à distance (répulsifs). La recherche a montré qu’ils n’étaient pas efficaces. Leur utilisation n’est pas recommandée.

Laver les vêtements et la literie ?

Contrairement à ce qui est souvent conseillé, il n’est pas prouvé que le lavage à chaud de la literie, des jouets en peluche, des vêtements, chapeaux, foulards, etc., soit utile. Le risque que les poux soient transmis via les vêtements est très improbable. Passer l’aspirateur dans la maison, la voiture…, à cette fin n’aide pas vraiment.

Garder les enfants à la maison ?

Les enfants porteurs de poux ne devraient jamais être exclus de la garderie, de l’école ou d’un club de sport. Il n’y a aucune preuve que cette exclusion soit efficace. Lorsque les poux sont découverts, l’enfant est sans doute contaminé depuis déjà un moment. Ceci étant, il y a toujours des situations exceptionnelles et il peut être décidé qu’un enfant reste à la maison pour permettre un traitement.

Un bonnet de bain n’est pas nécessaire, la transmission par l’eau étant très peu probable.


publié le : 29/04/2016 , mis à jour le 28/04/2016
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci