Pauses au travail : comment bien en profiter ?

Dernière mise à jour: novembre 2015 | 5591 visites
nb-vr-bureau-werken-08-15_.jpg

news Quand, comment, pour faire quoi… ? S’accorder des pauses pendant les heures de travail est important, mais elles doivent répondre à certaines conditions pour être efficaces.

Cette équipe américaine (Baylor University) a réalisé une enquête sur le terrain, en s’intéressant à la manière dont des employés organisaient leurs pauses. Agés de 22 à 67 ans, ils ont été suivis durant une semaine, et l’analyse s’est penchée en particulier sur leur efficacité, sur leur satisfaction professionnelle, sur leur état mental et physique ou encore sur leur motivation. Plusieurs éléments retiennent l’attention.

Le moment de pause le plus... « productif » se situe en milieu de matinée, et non pas dans l’après-midi comme on aurait pu le penser. La pause du matin est celle qui s’accompagne de la meilleure « récupération de ressources », avec un effet favorable tout au long de la journée.

• La pause doit être consacrée à des activités qui plaisent, qui détendent, qui distraient, qui remotivent en fait. Cela n’exclut pas un caractère professionnel : certains aiment discuter boulot avec un collègue pendant ces breaks, et c’est très bien ainsi si c’est ce qu’ils souhaitent.

Des courtes pauses fréquentes sont au moins aussi efficaces que des longues pauses très espacées. Le moins favorable, ce sont les courtes pauses peu fréquentes. La durée de ces pauses n’est pas fixée dans cette étude, mais on dira qu’un quart d’heure toutes les deux heures constitue un bon rythme. Ceux qui travaillent en position assise s’accorderont quelques instants toutes les heures pour se dégourdir les jambes.

Les pauses bien organisées, ajoutent les chercheurs, exercent une influence (très) positive sur l’état émotionnel du travailleur, sur sa satisfaction, sur son comportement relationnel, et plus globalement sur son bien-être et sa productivité. Les employeurs, plutôt enclins à rechigner, devraient considérer les pauses – structurées - comme un outil positif de gestion de leur personnel.

Source: Journal of Applied Psychology (www.apa.org/pubs/journals/a)
publié le : 01/12/2015 , mis à jour le 30/11/2015
pub

Restez informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter:

Non, merci