ad

Dépression de l'enfant : des séances de méditation à l’école

Dernière mise à jour: juin 2013 | 4786 visites
jongen-psych-depr-170_400_01.jpg

news La pratique de la méditation de pleine conscience pourrait intervenir utilement en milieu scolaire pour lutter contre la dépression chez les jeunes les plus vulnérables.

Cette forme de méditation repose sur le principe de l’écoute de soi, de ses sentiments, de ses sensations, de ce qui se produit intérieurement à l’instant présent. Une série de recherches ont mis en évidence ses bienfaits dans un éventail de situations (troubles psychologiques et physiques). La méditation de pleine conscience a cependant été peu étudiée chez les jeunes.

Un effet bénéfique impressionnant


Cette équipe de l’université de Louvain (KUL) a souhaité en savoir davantage sur ses bénéfices potentiels chez les ados. Environ quatre cents élèves, issus de cinq écoles situées en Flandre et âgés de 13 à 20 ans, ont été intégrés dans ces travaux. Tous ont rempli un questionnaire destiné à déceler l’existence de symptômes (pré)dépressifs, ainsi qu’à déterminer les niveaux de stress et d’anxiété. Le panel a ensuite été scindé en deux : les uns ont suivi une formation à la méditation de pleine conscience, les autres non. Une évaluation est intervenue après six mois.

Le résultat est spectaculaire : alors qu’au départ, les deux groupes présentaient à peu près la même proportion de jeunes en situation de fragilité (21% et 23%), une différence énorme s’est creusée à l’avantage des participants aux cours de méditation : 16% contre 31%. Les auteurs considèrent qu’il serait utile de réfléchir à l’opportunité d’organiser une prise en charge de ce type, en milieu scolaire, auprès des jeunes les plus vulnérables.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub