ad

Aspirine : les femmes soignent moins leurs artères

Dernière mise à jour: juillet 2012 | 3174 visites
123-pil-mid-wit-asperin-170_07.jpg

news Les femmes à risque cardiovasculaire ont tendance à délaisser la prise d’aspirine à titre préventif.

Ce constat a été posé au terme d’une enquête conduite auprès d’un panel considérable, puisqu’il a regroupé quelque 200.000 femmes américaines. L’intention consistait à déterminer leur risque cardiovasculaire, et à connaître l’attitude qu’elles adoptaient face à cette situation. Deux observations majeures ont pu être dégagées.

D’abord, à peine un peu moins de la moitié des femmes pour lesquelles l’aspirine est recommandée à titre préventif s’astreignent à une prise quotidienne. Ensuite, les plus assidues sont recensées parmi celles qui connaissent des antécédents familiaux de maladie cardiovasculaire et/ou qui présentent un taux de cholestérol élevé. En tout état de cause, la proportion de dames qui recourent à l’aspirine est sensiblement plus faible que du côté des messieurs. Les auteurs de cette étude n’expliquent pas les raisons de ce décalage, mais insistent sur la nécessité de mener des opérations de sensibilisation spécifiquement orientées vers les femmes.

Ces travaux ont été conduits par une équipe du Texas A&M Health Science Center, et publiés dans le « Journal of Women’s Health ».

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
ad
pub