Les jeux vidéo modifient le cerveau !

Dernière mise à jour: juin 2012
comp-video-games-1710_400_12.jpg

news Les jeunes assidus aux jeux vidéo présentent une partie du cerveau plus développée avec, comme effet, une capacité de prise de décision plus rapide.

C’est comme si leur cerveau était « modelé » par la pratique intensive du jeu. Une équipe de chercheurs européens et canadiens a eu recours à l’imagerie médicale pour explorer la structure cérébrale de quelque 150 adolescents, âgés de 14 ans, séparés en deux groupes, selon qu’ils étaient « accros » (plus de neuf heures par semaine) ou non aux jeux vidéo. Et il s’est avéré (détails dans la revue « Translational Psychiatry ») qu’une zone du cerveau appelée striatum ventral était nettement plus développée chez les joueurs assidus.

Or, comme cela a ensuite été démontré par IRM fonctionnelle, cette particularité induit une plus grande rapidité lors de la prise de décision (pas uniquement dans un contexte ludique), avec une sensibilité accrue à la récompense (l’acte appelle une gratification). Les jeux vidéo modifient-ils la personnalité ? C’est toute la question.

Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Passion Santé SA.
volgopfacebook

volgopinstagram