Shampooing : à quels composants faut-il faire attention ?

dossier Face à la multitude de shampoings disponibles sur le marché, il n'est pas toujours facile de faire un choix. Certains prétendent faire briller les cheveux, d'autres promettent de les hydrater et d'autres encore sont censés éliminer les pellicules. La plupart des shampoings contiennent bien souvent une longue liste de composants parfois nocifs pour la santé de votre cuir chevelu. Sulfates, phtalates, formaldéhydes, quels sont ces ingrédients qui composent nos shampoings ? À quelles substances faut-il faire attention ?

Voir aussi l'article : Qu’apportent vraiment vitamines et compléments alimentaires à votre peau et à vos cheveux ?

Lauryl sulfates

Getty_wondroos_2023.jpg

© Getty Images

Les lauryl sulfates, généralement le Sodium Lauryl Sulfate, sont des agents nettoyants et moussants. Ces substances agressives privent nos cheveux de leurs sébums naturels, ce qui peut entraîner leur dessèchement. Elles favorisent l'irritation, l'inflammation et une sensibilité accrue de la peau. Elles causent également des dommages à l’écosystème lorsqu'elles sont déversées dans nos canalisations.

Il est préférable de choisir un shampoing contenant plutôt du sodium laureth sulfate (SLES). Ce détergent est plus doux et moins dégraissant mais il n’en reste pas moins irritant pour la peau. 

Voir aussi l'article : Que faire contre la peau sèche : 10 conseils simples

Formaldéhyde

Le formaldéhyde est un composé chimique qui sert de conservateur dans les shampoings. Cependant, il est cancérigène et peut également entraîner des allergies de contact et des affections cutanées.

Voir aussi l'article : Eczéma de contact : quelles substances peuvent provoquer une éruption cutanée ?

Les parabènes

Ces conservateurs chimiques sont utilisés depuis des années dans les produits cosmétiques pour prolonger leur durée de vie grâce à leurs propriétés antibactériennes et antifongiques. Mais ils sont également rapidement absorbés par la peau et les tissus de l'organisme, où ils peuvent :

  • influencer la croissance du tissu cellulaire mammaire et augmenter éventuellement le risque de cancer du sein.
  • perturber la production d'œstrogènes dans l'organisme, avec des effets possibles sur la menstruation et la grossesse.
  • provoquer une dermatite de contact allergique.
  • entraîner des problèmes cutanés tels que des irritations, des rougeurs, des desquamations et de l'urticaire.
  • être nocifs pour l'environnement.

Voir aussi l'article : Le psoriasis du cuir chevelu : caractéristiques et traitement

Les phtalates

Dans les shampoings, les phtalates servent d'agent liant, mais ils sont également associés à des troubles hormonaux et des problèmes d'infertilité. En outre, ils peuvent être nocifs pour les reins, la thyroïde, le foie et le système immunitaire. Les phtalates sont également des polluants environnementaux. Ils peuvent affecter la reproduction chez les animaux, tout comme chez les humains.

Voir aussi l'article : Le romarin fait-il vraiment pousser les cheveux ?

Émollients tels que les huiles minérales et les silicones

Ces substances aident les follicules pileux à retenir l'humidité. Elles "lubrifient" également vos cheveux, pour ainsi dire, afin qu'ils soient plus brillants. Mais les résidus de ces substances peuvent s'accumuler et donner à vos cheveux un aspect terne et lourd. 

Les huiles végétales telles que l'huile de coco, de macadamia, de jojoba ou d'amande douce (prunus amygdalus dulcis) sont toutefois recommandées. 

D'autres ingrédients hydratants et revitalisants tels que la glycérine, le glycérol, les céramides et le panthénol sont également adaptés pour vos cheveux.

Voir aussi l'article : Comment bien se laver les cheveux ?

L'alcool

L'alcool est ajouté aux shampoings pour accélérer le séchage des cheveux, mais il les rend également secs et cassants. Remarque : tous les alcools contenus dans les shampoings ne sont pas mauvais. Certains rendent les cheveux brillants et doux, comme l'alcool cétéarylique, l'alcool stéarylique, l'alcool cétylique, l'alcool laurique et l'alcool béhénylique.

Parfum

Le parfum donne une odeur agréable au shampoing, mais il peut également provoquer des irritations et des allergies, en particulier chez les personnes dont le cuir chevelu est sensible.

Voir aussi l'article : Le shampoing solide convient-il à vos cheveux ?

Sources :
https://www.webmd.com
https://www.healthline.com
https://www.libelle.be

auteur : Sara Claessens - journaliste santé

Dernière mise à jour: novembre 2023
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram