"Pas de noix ni de cacahuètes entières avant 6 ans"

dossier

Quel enfant n'a pas déjà attrapé avec ses petites mains quelques cacahuètes au cours d'un apéritif? Une cacahuète ou une noisette, c'est petit, pensez-vous. Et pourtant... Même si vous êtes vigilant, un enfant ne devrait pas manger de cacahuètes ou fruits à coque avant l'âge de 6 ans.

Les arachides et fruits à coque regorgent de bons nutriments et il peut être tentant d'en glisser dans les boîtes à collations pour l'école. Sauf qu'avant 6 ans, proposer cacahuètes, noisettes, noix de cajou, amandes et noix à nos bambins, si ces fruits secs sont entiers, n'est pas une bonne idée.

Quel est le danger des cacahuètes et fruits à coque?

L'institut de formation en soins infirmiers Nursing CPD a partagé fin 2019 sur sa page Facebook la photo d'une coupe frontale des poumons d'un enfant de quatre ans décédé après avoir mangé une cacahuète. "Les cacahuètes et autres noix sont de la taille des voies respiratoires d'un enfant de 4 à 5 ans", précise le post. «Le risque d'étouffement est réel, mais il est évitable. Par conséquent, veuillez ne pas donner de gros morceaux de fruits secs, de pop-corn, de noix ou de bonbons de cette taille à votre enfant. »

photo: Facebook Nurse CPD UNITS

L'immunologiste pédiatrique Filomeen Haerynck de l'UZ Gand avait également averti les parents dans les médias, il y a quelques années: «Les enfants de moins de 6 ans sont souvent dans l'incapacité de mâcher correctement et peuvent s'étouffer facilement avec une simple cacahuète. Il y a un risque que le morceau se coince dans la trachée ou les poumons. En général, l'enfant se met à tousser, mais dans des cas exceptionnels, une cacahuète coincée peut provoquer un essoufflement voire un arrêt cardiaque. Parfois, le corps étranger doit être enlevé chirurgicalement. Un morceau qui reste peut en effet conduire à une pneumonie."

Cacahuètes, noisettes, noix et autres fruits à coque, à partir de quel âge?

Il est communément conseillé d'attendre au minimum l'âge de 3 ans avant de proposer des cacahuètes à son enfant. Pourtant, comme précisé ci-dessus, avant 6 ans, les voies respiratoires d'un enfant ne sont pas assez larges pour laisser passer ou expulser facilement une cacahuète qui aurait pris la mauvaise route. Par ailleurs, "les dents des bébés et des jeunes enfants ne sont pas développées pour croquer et mâcher correctement une arachide", explique l'hôpital universitaire de Gand. Mieux vaut donc attendre l'âge de 6 ans avant de proposer des aliments qui peuvent facilement se coincer dans les voies aériennes: cubes de fromage, raisins non coupés, tomates cerise, bonbons ou morceaux de fruits durs (pomme, poire...), etc.

Comment donner en toute sécurité cacahuètes et fruits à coque aux enfants?

Le beurre de cacahuète pur ou la pâte de noix pure (vous pouvez les faire maison) sont parfaitement sûrs. Vous pouvez également hacher les aliments afin qu'ils soient plus petits. Une petite portion de fruits à coque chaque jour est intéressante d'un point de vue nutritif, mais aussi gustatif, même pour les bébés. D'autant que plus tôt vous proposerez différents types d'aliments, moins les enfants risqueront de développer une allergie. Dès que votre enfant est habitué à manger des repas de fruits et légumes, et s'il n'y a pas de terrain allergique à ces aliments dans la famille, vous pouvez introduire le beurre de cacahuète (ou l'œuf), de préférence avant même que votre enfant n'ait 8 mois.

Enfin, puisque la prévention est toujours efficace, les pneumologues de l'UZ Gand avaient réclamé, il y a quelques années, le souhait que soit indiqué les précautions d'âge sur les emballages d'arachides et fruits à coque, comme c'est le cas pour les jouets. Ont-ils été écoutés? Nous vérifierons sur notre prochain paquet de noix de cajou acheté...

Suivez Minimi sur Facebook et Instagram

Lire aussi:
Premiers secours: que faire en cas d’étouffement du bébé ou du jeune enfant?
Le danger des piles boutons pour les tout-petits
Sécurité des enfants à la maison: la check-list des objets à risque
Pourquoi les bébés de moins d’un an ne peuvent pas manger de miel?
Premiers secours pour les enfants

auteur : Amélie Micoud - journaliste santé

Dernière mise à jour: avril 2021
Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique Donnez le meilleur de vous-même et participez à une étude clinique
Pfizer

Vous avez accouché il y a au moins 12 semaines ? Vous allaitez votre bébé et acceptez d’interrompre temporairement (4,5 jours) ? Alors nous avons-besoin de vous !

Voyez ici comment vous pouvez contribuer
Vous voulez recevoir nos articles dans votre boîte e-mail ?

Inscrivez-vous ici à notre newsletter.

vous pourrez vous désinscrire quand vous le souhaiterez
Nous traitons vos données personnelles conformément à la politique de confidentialité de Roularta Media Group NV.
volgopfacebook

volgopinstagram